MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

compléments alimentaires d’acide folique pour cheveux

L’acide folique peut-il aider à traiter une alopécie?

Une carence en nutriments peut être dommageable pour la santé capillaire. L’acide folique faisant partie de ceux-ci, on peut se demander s’il peut aider dans ce contexte.

Cet article fait le tour du sujet acide folique et cheveux. Il explique comment ce nutriment joue un rôle sur leur bien-être et s’il peut être utilisé pour améliorer leur état.

Sommaire


  1. Qu’est ce que l’acide folique ?
  2. Que fait l’acide folique aux cheveux ?
  3. Quels sont les effets secondaires de l’acide folique ?
  4. Et si ma perte de cheveux était dûe à autre chose ?
  5. Conclusion : acide folique et cheveux sains vont de pair

Qu’est ce que l’acide folique ?


L’acide folique est la version synthétique du folate, ou vitamine B9. Il est hydrosoluble, c’est-à-dire qu’il se dissout dans l’eau. Ce nutriment contribue de manière significative à la croissance saine et vigoureuse des cheveux, mais pas seulement.

En effet, la vitamine B9 est importante pour toutes les cellules à renouvellement rapide. Elle concourt aussi au bon fonctionnement du système nerveux et à produire certains neuromédiateurs. Elle participe aussi à la synthèse de plusieurs acides aminés.

Enfin, son apport est capital pour la femme enceinte. Cette dernière en aura besoin pour étendre son utérus et donner à son futur bébé la place pour grandir. Quant au fœtus justement, c’est grâce à cette vitamine que son système nerveux se finalise.

Que fait l’acide folique aux cheveux ?


l’acide folique aide les cheveux à pousserL’acide folique est responsable de la croissance des cellules et des globules rouges. C’est par ces deux propriétés qu’il va agir sur les cheveux.
Premièrement, les cellules des cheveux font partie des cellules à division rapide.

Elles sont donc très dépendantes d’un bon apport en oxygène et minéraux. Or, ce sont les globules rouges qui transportent ces derniers jusqu’aux follicules pileux.

Ensuite, durant la phase anagène, autrement dit lorsqu’ils poussent, les cheveux génèrent beaucoup de nouvelles cellules. Or nous l’avons vu, l’acide folique a une responsabilité dans la croissance des cellules. L’acide folique va donc permettre la kératinisation et la pousse des cheveux.

Enfin, il prévient l’apparition des cheveux gris. Cela a encore une fois à voir avec les globules rouges. En effet, en les maintenant en bonne santé, il prévient leur grisonnement prématuré.

Vitamine B9 – ou acide folique – et cheveux sont donc intimement liés. Cela signifie qu’il faut veiller à ne pas avoir de carences en vitamine B9. En prendre plus que la normale n’est cependant pas utile. Voyons pourquoi.

Quels sont les effets secondaires de l’acide folique ?


Consommer suffisamment d’acide folique pour ses cheveux est effectivement important. Mais il ne sert à rien de dépasser la dose journalière de 400µg. En réalité, cela représente même un danger !

En effet, les experts considèrent qu’au-delà de 1000 µg journaliers d’acide folique, on s’expose à des risques. La consommation excessive d’acide folique peut entraîner :

  • maux de tête ;
  • nausées ;
  • réactions et éruptions cutanées ;
  • troubles neurologiques
  • cacher une carence en vitamine B12.

Le jeu n’en vaut pas la chandelle. Surtout lorsque l’on sait qu’augmenter sa consommation d’acide folique pour les cheveux ne fonctionnera qu’à une condition : être en carence.

Or, cette carence est rare. Notons que les personnes alcooliques y sont ceci dit sujettes, ainsi que les femmes enceintes qui en ont beaucoup besoin.

Comment avoir assez d’acide folique pour mes cheveux ?

aliments riches en acide foliqueUne alimentation saine et équilibrée fournit à vos racines capillaires les nutriments essentiels dont elles ont besoin. Les aliments riches en vitamine B9 sont :

  • les légumineuses ;
  • les légumes verts feuillus (épinards, salade, choux…) ;
  • la levure de bière ;
  • les abats ;
  • le jaune d’oeuf ;
  • le poulet.

Faire attention à votre alimentation devrait apporter assez d’acide folique à vos cheveux. Concernant la prise de compléments alimentaires, elle n’est absolument pas recommandée sans l’accompagnement d’un médecin. Qui plus est, s’il est prescrit, l’acide folique est remboursé à 65% par la sécurité sociale. Mieux vaut donc consulter.

En plus du folate, la vitamine B6, mais aussi les B1, B2, B5, B8 et B12 ainsi que les protéines, le zinc et le fer et les oligo-éléments sont essentiels à la santé de vos cheveux. Assurez-vous d’en consommer suffisamment !

Connaissez-vous notre gamme de produits de soins capillaires ?

Développés en collaboration avec le Dr. Balwi, nos produits de soins capillaires ont été conçus afin de garantir le bien-être de votre cuir chevelu. N’attendez plus : offrez-vous les outils essentiels au soin de vos cheveux.

Et si ma perte de cheveux était dûe à autre chose ?


Les carences nutritionnelles ne sont pas la cause première de chute de cheveux, mais l’alopécie androgénétique. Elle est héréditaire et due à une hypersensibilité des racines de cheveux contre la forme active de la testostérone.

Dans l’alopécie androgénétique, les follicules pileux sont endommagés de manière permanente. Ils ne peuvent plus contribuer à la croissance des cheveux, rétrécissent et meurent peu à peu.

S’il s’avère que c’est bien la cause de la chute de vos cheveux, la seule solution vraiment permanente sera la chirurgie capillaire. Aujourd’hui des méthodes telles que la greffe DHI vous permettent de retrouver une chevelure naturelle.

Conclusion : acide folique et cheveux sains vont de pair


L’acide folique est la version synthétique du folate, aussi appelé vitamine B. Il est très important d’en apporter en quantité suffisante à l’organisme, pour la santé capillaire mais pas uniquement.

L’acide folique permet aux cheveux de pousser et d’avoir les nutriments nécessaires à leur bien-être. Il prévient également l’apparition des cheveux gris.

Ceci-dit, une consommation excessive d’acide folique peut avoir des effets indésirables sur les systèmes nerveux. Ainsi, des compléments alimentaires d’acide folique pour les cheveux ne sont efficaces qu’en cas de carence.

Mieux vaut donc se procurer le folate via son alimentation. Et si vos cheveux continuent de tomber, investiguez la possibilité d’une alopécie androgénétique et d’une greffe de cheveux en Turquie pour la corriger définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.