MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

coloration cause chute de cheveux

Une coloration peut-elle provoquer une chute de cheveux?

La coloration est une pratique populaire, mais est-elle sans danger ? Couvrir des cheveux qui deviennent gris ou ajouter de la fantaisie à une coiffure : le recours à la teinture est tentant. Toutefois, une attention particulière doit être apportée quant aux produits utilisés si l’on ne veut pas faire rimer coloration et chute de cheveux.

Alors, que fait la coloration aux cheveux exactement ? Existe-t-il des types de coloration à privilégier si l’on veut éviter la chute de cheveux ? Tour d’horizon et conseils sur le sujet teinture et perte de cheveux dans cet article.

Sommaire


  1. Comment la coloration peut-elle provoquer une chute de cheveux ?
  2. Coloration permanente : un risque de chute de cheveux inévitable !
  3. Les colorations naturelles, une alternative
  4. Que faire en cas de perte de cheveux suite à une coloration ?
  5. Conclusion

Comment la coloration peut-elle provoquer une chute de mes cheveux ?


l'ammoniac est un composé azoté très toxique qui est présent dans de nombreux produits de coloration des cheveux

Commençons par faire en sorte d’éviter les confusions : oui, il arrive qu’une coloration entraîne une chute des cheveux. Non, celle-ci ne peut être définitive. Précisons ensuite que nous prenons ici le cas du type de coloration le plus répandu, à savoir la coloration permanente, de son nom “professionnel” coloration d’oxydation.

La chute de cheveux qui peut être provoquée par la coloration a rapport au fonctionnement de ces colorations permanentes. En effet, la coloration d’oxydation consiste à venir supprimer puis remplacer la couleur originale de vos cheveux.

Pour ce faire, les composants présents dans la coloration chimique pénètrent la cuticule, la couche de protection du cheveu. Une fois à l’intérieur, ils vont par des réactions chimiques dépigmenter le cheveux puis le re-pigmenter avec la nouvelle couleur.

Suite à ce processus, les cheveux colorés deviennent secs et poreux à cause de leur fibre capillaire endommagée. Parfois, souvent à force de colorations répétées, ils peuvent se casser et tomber. Et évidemment les risques augmentent lorsque vous dépassez le temps de pause indiqué.

Mais même lorsqu’elle se fait à la base du cuir chevelu, la chute de cheveux due à une coloration n’est pas définitive. En effet, puisque le follicule pileux n’est pas atteint, les cheveux cassés peuvent continuer leur croissance… si vous en prenez soin.

Coloration permanente : un risque de chute de cheveux inévitable !


Alors, à quoi faut-il faire attention lorsque l’on souhaite se colorer les cheveux ? Quels sont les fameux composants qui abîment nos cheveux ?

Il est vrai qu’en Europe depuis 2006, 22 substances reconnues comme dangereuses sont proscrites des compositions de teintures capillaires. C’est effectivement une bonne chose. Mais cela ne signifie malheureusement pas que les colorations pour cheveux soient exemptes de produits pouvant abîmer votre chevelure.

Car sans réaction chimique ouvrant la couche protectrice du cheveu pour pénétrer en son cœur et en changer la teinte… La coloration ne fonctionnerait tout simplement pas ! Du moins pas de manière permanente.

On peut donc partir du principe que l’ensemble des colorations d’oxydation peuvent favoriser la chute des cheveux. Cependant pour vous permettre de comprendre quels sont les risques, nous avons préparé une liste explicative.

Liste : les ingrédients nocifs dans les colorations permanentes

Voici donc les principaux ingrédients des colorations permanentes mettant en danger votre santé capillaire :

  • P-PHENYLENEDIAMINE (PPD) : irritant voire allergène pour la peau et les muqueuses.
  • N,N-BIS(2-HYDROXYETHYL)-P-PHENYLENEDIAMINE SULFATE : irritant voire allergène pour la peau et les muqueuses. Dangereux pour les organismes aquatiques.
  • P-AMINOPHENOL : irritant voire allergène pour la peau et les muqueuses. Dangereux en cas d’exposition prolongée
  • 4-AMINO-2-HYDROXYTOLUENE : irritant voire allergène pour la peau, les muqueuses et les yeux. Dangereux pour les organismes aquatiques. Risques d’effets à long terme sur l’écosystème.
  • 2-METHYL-5-HYDROXYETHYLAMINOPHENOL : irritant voire allergène pour la peau, les muqueuses et les yeux. Dangereux pour les organismes aquatiques. Risques d’effets à long terme sur l’écosystème.
  • 2-METHYLRESORCINOL : irritant voire allergène pour la peau, les muqueuses et les yeux. Dangereux pour les organismes aquatiques. Risques d’effets à long terme sur l’écosystème.
  • AMMONIA : corrosif, irritant. Peut provoquer des brûlures sur la peau, de graves lésions oculaires ou des irritations des voies respiratoires. Nocif pour l’environnement.
  • ETHANOLAMINE : corrosif, irritant. Peut provoquer des brûlures sur la peau, de graves lésions oculaires ou des irritations des voies respiratoires. Nocif pour l’environnement.

Les colorations naturelles, une alternative

Bonne nouvelle ! Certains se sont saisis de ce problème et ont développé des colorations naturelles qui ne contiennent pas ces produits chimiques nocifs. Ceci étant dit, ce n’est pas le cas de toutes les colorations annoncées comme naturelles. Il faut donc toujours lire l’étiquette pour s’en assurer.

De plus, si vous souhaitez changer vos habitudes de coloration afin d’éviter la chute des cheveux, soyez patient. En effet, la première étape est de laisser ses cheveux tranquilles pendant 6 à 8 semaines idéalement.

Puis, avant d’appliquer la couleur, éliminez les toxines laissés par les colorations permanentes avec un masque à l’argile. C’est également utile pour éviter que les produits restés dans vos cheveux interagissent avec la coloration naturelle.

Que faire en cas de perte des cheveux suite à une coloration ?


Si vos cheveux tombent suite à une teinture, il faut avant tout être patient. Comme nous l’avons expliqué plus haut, la perte de cheveux suite à une coloration n’est pas définitive.

Vous pouvez bien entendu faire attention à votre alimentation en attendant. Avoir des cheveux bien nourris leur permet une repousse optimale. Un masque détox à l’argile ne peut aussi pas faire de mal du moment qu’il est 100% naturel.

Si vos cheveux ne repoussent pas malgré l’arrêt des colorations permanentes, c’est que votre chute de cheveux a une autre cause. Ce peut être un problème lié aux hormones mâles, comme c’est le cas très souvent. Il faut dans ce cas consulter au plus vite un dermatologue pour déterminer la cause de votre alopécie.

Ceci vous permettra ensuite d’envisager de corriger votre calvitie si elle vous fait souffrir. Parmi les solutions, nous pouvons déjà vous dire que seule la greffe de cheveux offre une correction durable.

Conclusion


une chute de cheveux suite à une coloration peut être évitée en utilisant les bons produits

Le type de coloration le plus répandu est la coloration permanente ou d’oxydation. Celle-ci, en s’introduisant au cœur du cheveu pour en remplacer la couleur, abîme sa couche protectrice. La coloration permanente présente donc toujours un risque de chute de cheveux.

La chute de cheveux provoquée par une coloration n’est pas définitive car elle ne peut pas atteindre les follicules pileux. Les cheveux sont simplement cassés et repoussent une fois le traitement agressif arrêté.

Si par malheur vos cheveux ne repoussent pas, c’est que l’alopécie a une autre origine. Il faut rapidement consulter un dermatologue pour la trouver et pouvoir envisager des solutions comme la greffe de cheveux par exemple.

One Reply to “Une coloration peut-elle provoquer une chute de cheveux?”

  1. Mon produit pour cheveux est à base d’ ammoniac , serait’ il la cause de la perte de mes cheveux ? ?
    Merci .

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.