un effluvium télogène déclenche souvant une alopécie pouvant durer pendant plusieurs mois

Comment stopper un effluvium télogène ?

L’effluvium télogène est une forme d’alopécie. La chute capillaire survient soudainement, suite à un stimulus. Les cheveux tombent abondamment et vite, nécessitant des soins adaptés pour réguler la perte et stimuler la repousse.

À travers cet article, nous vous disons tout sur ses causes, ses symptômes et les traitements pour y remédier.

Sommaire


  1. Qu’est-ce que l’effluvium télogène ?
  2. Quelle est la durée de l’effluvium télogène ?
  3. Quels sont les symptômes de l’effluvium télogène ?
  4. Quelles sont les causes de l’alopécie diffuse ?
  5. Les cheveux repoussent-ils après l’effluvium télogène ?
  6. Quels soins cheveux pour remédier à une alopécie diffuse?
  7. Conclusion

Qu’est-ce que l’effluvium télogène ?


Dans le jargon médical, il désigne une chute de cheveux brusque, rapide et intense, suite à un élément déclencheur. Cette perte capillaire est diffuse, sur l’ensemble du cuir chevelu. Elle n’est pas localisée, comme c’est le cas pour une alopécie androgénétique.

Les femmes en sont plus fréquemment atteintes que les hommes. On l’appelle également « alopécie diffuse ».

Quelle est la durée de l’effluvium télogène ?


En général, ce phénomène entraîne une chute capillaire abondante mais passagère. La perte de cheveux s’étend sur une période allant de 2 à 4 mois. Si l’alopécie ne disparaît pas au bout de 3 à 6 mois, des examens devront être réalisés, afin de déceler une cause endocrinienne ou métabolique : TSH, NFS et ferritinémie notamment.

Ce syndrome peut apparaître de manière saisonnière, au printemps et en automne. Dans la majorité des cas, les cheveux se remettent à pousser de façon normale. Cependant, si le stimulus persiste, la pathologie peut devenir chronique, s’étalant parfois sur des années. La chevelure du sujet se dégarnit ainsi de manière durable.

Dans ce contexte, le facteur déclenchant peut être une mauvaise alimentation ou une carence en fer. Elle peut également être due à une anémie ferriprive ou bien à une acrodermatite entéropathique.

Tout comme elle peut provenir d’un dérèglement des hormones thyroïdiennes. Plus le temps passe, plus les cheveux deviennent fins et fragiles. Le cycle pilaire est beaucoup plus court, entraînant une diminution considérable et prématurée du capital cheveux du patient.

Quels sont les symptômes de l’effluvium télogène ?


Le cycle capillaire est déréglé. En effet, de manière prématurée, le cheveu termine sa phase anagène (croissance du cheveu) de manière prématurée pour arriver en phase télogène, correspondant à la mort du follicule pileux.

Un patient peut perdre entre 100 et 1000 cheveux par jour. De manière diffuse, sur toutes les zones du cuir chevelu. Il devient très facile de prélever un nombre de cheveux, sur n’importe quelle partie du crâne. De plus, le cuir chevelu est parfaitement normal, ne présentant aucune plaque d’alopécie.

La chute est abondante et la chevelure s’affine. Dans les cas d’effluvium télogène aigu, les cheveux tombent même en touffes entières. Heureusement, grâce à des soins adaptés, il est possible de stimuler la repousse des cheveux, pour résoudre leur chute, dans les 3 à 6 mois suivant l’apparition des symptômes.

Quelles sont les causes principales de l’alopécie diffuse


Cette affection apparaît le plus souvent dans les 2 à 4 mois qui suivent un événement traumatique. Cet élément déclencheur peut s’avérer de différentes natures :

  • Du point de vue psychologique : cela peut être dû à un intense stress, qu’il soit psychique ou physique. Un choc affectif, survenant de manière brutale, peut aussi en être le déclencheur. Il peut donc s’agir d’un deuil, d’un accident, d’une séparation ou même d’un choc opératoire.
  • Du point de vue clinique : le traitement de certaines pathologies peut aussi entraîner une alopécie diffuse. Notamment une intervention chirurgicale avec anesthésie générale, une infection majeure, comme une angine ou un abcès dentaire, voire une maladie inflammatoire, tel qu’un lupus érythémateux.
  • Du point de vue nutritionnel : des carences en vitamines (vitamine D notamment) ou autres nutriments, comme le zinc, peuvent constituer la cause d’une alopécie diffuse, ou en être un facteur aggravant.
  • Du point de vue endocrinien : un mauvais dosage de certaines hormones peut provoquer cette maladie. Notamment la TSH et les hormones thyroïdiennes T3 et T4.

De plus, chez la femme, l’alopécie diffuse peut apparaître suite à un accouchement (période post-partum).

Les cheveux repoussent-ils après l’effluvium télogène ?


La réponse est oui ! En règle générale, ce phénomène est temporaire. Les cheveux se remettent à pousser au cours des mois suivants. Cependant, si la pathologie s’avère chronique, une intervention rapide devient nécessaire, afin d’accélérer la repousse des cheveux, et ainsi remédier à leur chute.

Il est possible de camoufler le dégarnissement qui survient, s’il semble trop apparent. Différentes solutions peuvent être mises en œuvre, efficacement : utiliser une poudre masquante, des prothèses ou des implants capillaires. Mais le mieux reste de traiter cette alopécie à la source.

Quels soins cheveux pour remédier à une alopécie diffuse ?


bien prendre soi de ses cheveux est la meilleure des solutions pour remédier à un effluvium télogènePour traiter cette affection, il est important d’intervenir suivant 3 dimensions :

  • Psychologique : la cause est souvent le stress ou un choc émotionnel important. Un suivi psychologique permet de traiter le problème à la source. Toutefois, une telle pathologie peut avoir un impact psychologique important sur le patient.
  • Nutritionnel : un rééquilibrage alimentaire ainsi qu’une cure en vitamines aideront à stimuler la repousse.
  • Médical : l’application complémentaire d’une lotion anti-chute et de minoxidil 5% peut être prescrite, pour stimuler la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et allonger la durée de vie du cheveu. Des injections PRP (plasma riche en plaquettes) ou encore la luminothérapie peuvent être envisagées.

D’autres traitements médicaux existent pour y remédier, notamment des produits et soins capillaires :

  • La mésothérapie capillaire : cette technique permet de stimuler la repousse des cheveux. Un mélange de plusieurs vitamines est injecté dans le cuir chevelu, afin de booster la croissance capillaire. Les premiers résultats se font souvent sentir après 2 mois de soins.
  • Le microneedling : ce sont des perforations microscopiques, réalisées sur plusieurs points du cuir chevelu, pour stimuler sa vascularisation. En général, on remarque que la croissance des cheveux s’accélère au bout de seulement 2 mois de traitement.

Saviez-vous que la mésothérapie est enfin possible sans se déplacer de chez soi ?

Développé par le Dr. Balwi, notre « hair boost set » a été conçu afin de garantir le bien-être de votre cuir chevelu. Offrez-vous les outils essentiels pour prendre soin vos cheveux.

Conclusion


Ainsi, l’effluvium télogène se caractérise par une abondante et rapide perte de cheveux. Cette alopécie survient de façon brusque, suite à un événement traumatique appelé déclencheur. Sa source peut être endocrinienne, métabolique ou psychologique.

Les cheveux sont moins fournis et plus fragiles. Le plus souvent, il s’agit d’un phénomène passager durant entre 2 et 4 mois. Suite à quoi, les cheveux se remettent à pousser. Néanmoins, elle peut devenir chronique et nécessiter des traitements adéquats.

Cette pathologie n’entraîne pas de plaques d’alopécie, et touche plus souvent les femmes que les hommes. Un suivi psychologique est recommandé, en plus de soins capillaires comme la mésothérapie ou le microneedling. Une alimentation riche en vitamines et minéraux est aussi conseillée.

D’autres questions sur nos services ? Contactez nos experts pour démarrer votre analyse capillaire gratuite et sans engagement.

One Reply to “Comment stopper un effluvium télogène ?”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.