MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

perte de cheveux regime allimentaire

Perte de cheveux : quoi manger ?

Beaucoup de gens touchés par une calvitie deviennent souvent fatalistes face à une perte de cheveux. Ils croient qu’ils ne peuvent rien faire contre ce qu’ils pensent être un état de fait.

La génétique est effectivement une des causes principales de l’alopécie et il est souvent difficile d’y remédier. Certains gestes quotidiens permettent néanmoins d’atténuer une pelade mais aussi de fortifier l’organisme et sa chevelure.

Nous allons vous permettre de découvrir le rôle de la nutrition dans l’équilibre capillaire et quoi manger. Les conseils alimentaires de cet article seront aussi utiles pour celles et ceux souhaitant franchir le pas de la greffe de cheveux.

Sommaire


  1. Pourquoi l’alimentation est essentielle au bien-être des cheveux
  2. Perte de cheveux quoi manger : protéines, oligo-éléments et vitamines pour stopper la chute
  3. Quels sont les aliments qui favorisent la pousse des cheveux ?
  4. Quels aliments privilégier contre la chute des cheveux ?
  5. Habitudes alimentaires : comment les changer pour vos cheveux ?
  6. Alimentation et cheveux, ce qu’il faut retenir

Pourquoi l’alimentation est essentielle au bien-être des cheveux


que faut-il manger pour prévenir la perte de cheveux ?

Soyons clairs : dans la balance des causes de la calvitie, c’est la génétique qui pèse le plus lourd. Ceci étant dit, ce n’est pas le seul facteur. Si certains sont externes et donc pas directement influençables, ce n’est cependant pas le cas de la nutrition.

Pour permettre à vos follicules pileux de produire correctement vos cheveux, votre alimentation doit comporter certains nutriments. Il s’agit des protéines, du fer, du zinc, du magnésium et des vitamines du groupe B pour les indispensables. D’autres sont utiles indirectement, dans des cas d’alopécie particuliers ou de façon saisonnière.

Si vous souhaitez intégrer des aliments contenant ces nutriments à votre alimentation, il faudra aussi manger équilibré. Envisagez de rayer les aliments ayant un indice glycémique (IG) élevé de votre liste.

Et comme une alimentation saine ne peut enrayer une perte de cheveux mais simplement la ralentir, prudence. Si les résultats ne vous conviennent pas, il vous faudra déterminer la véritable cause de la chute de vos cheveux.

Perte de cheveux quoi manger : quelles protéines, oligo-éléments et vitamines pour stopper la chute


Intéressons-nous de plus près aux fameux nutriments qui soutiennent le cheveux. Nous verrons aussi par la même occasion leur action au niveau capillaire. Vous pourrez ainsi savoir pourquoi ils sont importants et prendre des décisions éclairées quant à votre alimentation :

  • Les protéines : elles contiennent les deux acides aminés soufrés qui composent la kératine. L’un deux ne peut être créé par l’organisme et l’autre l’est au détriment de la vitamine B6. Il est donc capital qu’ils soient fournis par l’alimentation.
  • Le zinc : il remplit deux rôles. Premièrement, il empêche l’entrée des radicaux libres dans la micro-circulation des follicules pileux et prévient le vieillissement prématuré des cheveux. Ensuite, il lie entre elles les protéines qui composent la kératine.
  • Le fer : indispensable au métabolisme des globules rouges, il l’est donc par extension aussi à l’oxygénation des tissus des follicules pileux.
  • Les vitamines du groupe B : impossible de s’en passer. C’est la base indispensable d’une bonne santé capillaire.

Les aliments complémentaires

Une fois les essentiels intégrés à votre alimentation, intéressez-vous aux aliments complémentaires. Ceux-ci ont une action indirecte ou sont à prendre plutôt de façon saisonnière.

Quels sont les aliments qui favorisent la pousse des cheveux ?


Maintenant que vous savez quels nutriments rechercher et pourquoi, regardons ensemble comment se les procurer via l’alimentation. Le tableau ci-dessous récapitule les aliments sources pour chaque nutriment. De cette façon, vous pouvez toujours rapidement savoir quoi manger pour prévenir votre perte de cheveux.

L’apport journalier recommandé (AJR) en de chaque nutriment est indiqué entre parenthèses à côté de celui-ci. À côté de chaque aliment, entre parenthèses également, est noté la teneur en milligrammes de ce nutriment pour 100 grammes d’aliment.

Tableau : quoi manger en cas de perte de cheveux

Nutriment (AJR) Source animale (mg pour 100g) Source végétale (mg pour 100g)
Aliments essentiels
Protéines (50 g) Sole (27)Thon (25)Fromages (22-27)Poulet (21)Boeuf (18)Jaune d’oeuf (16) Farine de soja (45)Levure de bière (45)Cacahuètes grillées (27)Lentilles (24)Haricots (23)Pistaches (21)
Zinc (15 mg) Huîtres (20)Comté, etc. (10)Jaune d’oeuf (4)Veau (3,5)Porc (2,6) Céréales complètes petit déjeuner (5,5)Lentilles (5,5)Haricots (5,2)
Pain complet (5)Pois (3,5)
Fer (16-18 mg) Moules (24)Boudin noir (22)Foie boeuf ou agneau (10)Jaune d’oeuf (7)Huîtres (5,5)Viande boeuf et veau (3) Persil (2-20)Cacao (12)Farine de soja (10)Céréales complètes petit déjeuner (8)Amandes et noisettes (4,5)Sucre complet (4)Haricots blancs cuits (3,5)Pain complet (2,4)Lentilles (1,9)
Vitamines
B1 (1,1mg) B2 (1,4 mg) B5 (6 mg) B6 (1,4 mg) B8 (0,05 mg) B9 (0,2 mg) B12 (0,0025 mg)
B12 : foie de boeuf ou de veau (0,06) ; lapin (0,01) ; emmental et camembert (0,0031) céréales complètes petit déjeuner (1,27 B1 ; 1,42 B2 ; 4,75 B5 ; 1,8 B6 ; 0,18 B9)
levure de bière (5-10 B1 ; 3-6 B2 ; 10-20 B5 ; 5-10 B6 ; 50-100 B8)
Aliments complémentaires
Vitamine C (110 mg) Cassis (200)Persil (190)
Poivron vert ou rouge cru (120-162)Kiwi (93)Fraise (67)Brocoli ou chou de Bruxelles cuits (37-58)Chou rouge cru (55)Citron (53)Orange ou pomélo (40-42)
Magnésium (350 mg) Coquillages (200-400)Hareng fumé (50)Crabe (48)Crevettes (42)Maquereau (33) Cacao (400)Amandes (252)Soja (240)Céréales complètes (150)Riz brun (106)Bananes (105)Pain complet (90)
Vitamine A (0,9 mg)Vitamine E (9,9-15,5 mg) A : pâté de campagne (4,2), beurre (0,8), crème fraîche (0,3), parmesan (0,3), emmental (0,3), oeuf (0,2)E : moule cuite, bigorneau cuit (2,1-3,9), oeuf (1,3), sardine, maquereau ou saumon cuit (0,3-2) A : carotte (7,3), potiron cuit (6,9), épinards (4), laitue (2), melon (1)E : huile de tournesol (75), huile de colza (42), huile d’olive (25), amande (14,6), pruneau ou abricot séché (2-4), avocat, olive (2-2,4) kiwi, pêche ou mûre (1,2-2,4)

Quels aliments privilégier contre la chute des cheveux ?


Il n’existe pas d’aliment unique qui contient tous les nutriments dont vous avez besoin dans les bonnes quantités. Ceci-dit comme vous l’avez peut-être remarqué en parcourant le tableau, certains en combinent plusieurs que voici énumérés ci-dessous :

À noter : les aliments qui font du bien à vos cheveux

  • Lentilles : protéines, zinc, fer, vitamine B5 et B8
  • Oeuf : protéines, zinc, fer, vitamine B5 (jaune), vitamine A et E (entier)
  • Céréales complètes du petit déjeuner : zinc, fer, vitamines B3 et B6, magnésium
  • Pain complet : zinc, fer, vitamine B6, magnésium
  • Épinards : vitamine B6, vitamine A
  • Poulet : protéines, vitamine B3 et B8
  • Champignons : vitamine B3, B5 et B8

En résumé, assurez-vous d’inclure lentilles, œufs, céréales et pain complet à vos réflexes alimentaires. Variez les repas et piochez régulièrement dans les ingrédients du tableau pour vous aider. Si cela n’améliore pas votre situation, il faudra alors faire examiner votre cuir chevelu par un médecin. Celui-ci pourra déterminer la cause de votre chute de cheveux et vous orienter vers une solution adaptée.

Habitudes alimentaires : comment les changer pour vos cheveux ?


sachez modifier vos habitudes alimentaires pour un corp sain et des cheveux plein de vitalité

Il n’est pas forcément évident de modifier ses habitudes alimentaires. Cela peut paraître effrayant, alors pensez qu’il faut du temps pour changer la façon dont on mange. Procédez par étapes en remplaçant petit à petit des ingrédients par d’autres.

Une première étape peut consister à remplacer les aliments à l’indice glycémique élevé par leurs équivalents pauvres en sucres raffinés.

On va par exemple utiliser du sucre de canne complet plutôt que blanc, du riz blanc plutôt que brun, etc. Idem pour la farine, à privilégier complète. Quant aux féculents, on pensera à ne pas trop les cuire car cela augmente leur indice glycémique.

Alimentation et cheveux, ce qu’il faut retenir


Il est possible en surveillant son alimentation de prévenir ou ralentir la chute des cheveux. Pour ce faire, il faut être particulièrement attentif à respecter les AJR de certains nutriments. Il s’agit des protéines, du zinc, du fer et des vitamines du groupe B.

Concrètement, sur quoi manger en cas de perte de cheveux. Privilégiez les lentilles, les oeufs, les céréales petit déjeuner complètes, le pain complet. Ceux-ci présentent l’avantage de contenir plusieurs des nutriments recherchés.

Nullement besoin de changer de régime du jour au lendemain. Mieux vaut opérer une modification graduelle de vos habitudes quotidiennes.

Ce régime alimentaire orienté vers la santé capillaire convient aussi très bien aux personnes se préparant à subir une greffe de cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.