MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

quel shampoing choisir pour soigner ses cheveux

Soigner mes cheveux : quel shampoing choisir ?

Le cheveu est un organe vivant, qui mérite, tout comme la peau, une attention toute particulière. Fin ou cassant, rêche ou en excès de sébum, coloré ou mature… : la fibre capillaire est constamment soumise à des agressions extérieures qui la fragilise.

Mais quel shampoing sélectionner pour offrir un entretien de qualité, adapté aux besoins uniques de chaque type de cheveux, sans les abimer avec des composants chimiques ?

Sommaire


  1. La fréquence des shampoings : quel produit choisir ?
  2. Comment choisir un shampoing adapté à la qualité de son cheveu ?
  3. Quel est le meilleur shampoing pour les cheveux fins ?
  4. L’hydratation des cheveux : quel soin choisir ?
  5. Les cheveux matures : savoir choisir un shampoing respectueux
  6. Quel shampoing choisir pour les cheveux fins colorés ?
  7. Les cheveux fatigués : comment les soigner ?
  8. Au naturel ou nocifs : quels sont les shampoing à éviter ?
  9. Conclusion

La fréquence des shampoings : quel produit choisir ?


il est important de bien comprendre l'anatomie de ses cheveux pour les soignerSous la fine peau du cuir chevelu, le cheveu débute son cycle de vie dans le follicule pileux. Le bulbe pilaire produit la fibre capillaire, qui donnera l’aspect, la texture au cheveu. Il s’agit de la véritable réserve alimentaire, et stockage d’oxygène qui assure une croissance saine du cheveu. Les glandes sébacées, quant à elles, sécrètent du sébum pour lubrifier l’ensemble du cheveu.

Est-il bon de se laver les cheveux tout les jours ? Entre bienfait et agression

Les cheveux sont mis à rude épreuve au quotidien : les variations hormonales, la pollution, les rayons UV, sans compter les agents chimiques des shampoings et les produits chauffants sont autant de facteurs qui dérèglent l’équilibre et le pH du cuir chevelu.

L’excès de sébum alourdit le cheveu, donne un aspect luisant à l’ensemble, qui incite à un lavage quotidien. Le cuir chevelu, débarrassé des particules pathogènes, comme des desquamations et pellicules respire mieux et favorise une croissance capillaire saine.

Les shampoings quotidiens ne font pas forcément des ravages, à condition d’opter pour un produit doux, dépourvu au maximum d’agents décapants : les shampoings naturels ne contiennent pas d’agents tensioactifs irritants et sont la solution idéale des adeptes du lavage quotidien.

Les cures de sébum : bonne ou mauvaise idée ?

Les shampoings quotidiens restent une véritable contrainte, en plus de fragiliser la fibre capillaire. L’application de masques, produits domptant avant séchage ou lissage ne sont pas toujours appropriés à la texture du cheveu : un cercle vicieux s’installe rapidement.

Les lavages fréquents ont tendance à décaper le cuir chevelu, le bulbe renforce alors sa production de sébum. Inverser la tendance est possible : offrez à votre chevelure une cure d’auto régulation de sa production de sébum !

Comment choisir un shampoing adapté à la qualité de son cheveu ?


Toutes les fibres capillaires ne réclament pas les mêmes soins, en fréquence ni en qualité des nutriment apportés. Dans le monde du soin capillaire, la référence est la grille d’André Walker, élaborée afin de connaître parfaitement les typologies des différentes chevelures.

Cette référence classe les cheveux selon leur texture et épaisseur afin de proposer un shampoing adapté.

Zoom sur les types de cheveu

Globalement, un cheveu est dit «normal» quand il ne présente aucun signe de fragilisation, sécheresse ou excès de sébum. En fin de journée, lorsque la racine est brillante et l’ensemble de la chevelure alourdie, le cheveu est de nature «grasse».

Les cheveux «mixtes» sont un mélange des deux : racine grasse en fin de journée, et pointes extrêmement sèches. Cassants et ternes, au toucher rêche et difficiles à démêler, vous avez des cheveux «secs».

Quel est le meilleur shampoing pour les cheveux fins ?


sachez choisir un shampoing adapté à vos cheveuxLe cheveu fin, souvent également à tendance grasse, manque de volume et de mouvement, avec un rendu plat en fin de journée. Le soin lavant idéal doit lui redonner de la matière, en détoxifiant délicatement le cuir chevelu.

Les racines ainsi régénérées, seront allégées de l’excès de sébum qui les plaque au cuir chevelu, pour créer du volume. Le shampoing doit impérativement avoir un pH neutre, et non surchargé en agents nourrissants.

Les soins riches en huiles alourdissent la fibre capillaire et donne au cheveu fin un rendu d’autant plus plat.

L’hydratation des cheveux : quel soin choisir ?


Rêches, secs, fourchus et emmêlés ? Vos cheveux ont besoin d’être hydratés et protégés en profondeur. Le cuir chevelu ne les nourrit pas suffisamment, un coup de boost est indispensable pour pallier au manque de sébum, et faire barrière aux agressions extérieures.

La base lavante parfaite doit nourrir la fibre capillaire sans pour autant graisser à l’excès le cheveu. Une adjonction de certaines huiles au shampoing sont particulièrement curatives.

Par exemple l’huile de coco, jojoba, argan ou amande douce, qui sauront redonner toute l’élasticité et la tonicité au cheveu. Ces textures riches nourrissent le cheveu en profondeur et referment les écailles, pour conserver tous les bienfaits de l’hydratation.

Les cheveux matures : savoir choisir un shampoing respectueux


La chevelure change au fil des années et subit aussi les marques du temps. Le cheveu perd en diamètre, s’affine, et se fragilise davantage. Le bulbe fatigué n’offre plus un échange sanguin suffisamment nourricier, indispensable à la pousse et la tonicité.

Cette nouvelle texture de cheveux mérite des soins adaptés : un shampoing non agressif, riche en oligo-éléments et antioxydants, à associer à un massage du cuir chevelu pour stimuler la micro circulation sanguine et raffermir la fibre capillaire.

Quel shampoing choisir pour les cheveux fins colorés ?


Les colorations endommagent les fibres capillaires. Les espacer est un geste à adopter pour préserver la santé de sa chevelure. Ici le shampoing doit respecter la couleur, tout en nourrissant le cheveu fragilisé et le cuir chevelu sensibilisé.

Une lotion lavante douce ou naturelle, enrichie en huiles protectrices renforcera la brillance de l’ensemble en préservant la coloration.

Les cheveux fatigués : comment les soigner ?


La chevelure reflète aussi l’état de santé global : un cheveu fatigué, dévitalisé demande un soin particulièrement riche, étendu à l’ensemble de l’organisme. Voici les facteurs qui influent sur la santé de la fibre capillaire :

  • Les colorations répétées,
  • les agressions dues au soleil,
  • la chaleur des appareils lissants,
  • le stress de la vie quotidienne,
  • la fatigue,
  • l’alimentation,

Des produits hydratants, comme l’arginine, et naturels, ajoutés à une base lavante neutre réhydratent en profondeur. N’hésitez pas à faire appel à ceux-ci afin de redonner souplesse et brillance au cheveu. Les défenses naturelles seront renforcées par une alimentation saine et variée, et une gestion du stress.

Avez-vous essayé notre gamme de soins capillaires ?

Développé en collaboration avec le Dr. Balwi, ceux-ci sont concentrés en nutriments naturels essentiels tels que la biotine. Contrairement à ceux disponibles dans le commerce, nos produits de soins capillaires nourrissent vos cheveux directement à partir de leurs racines. N’attendez plus pour offrir une nouvelle vitalité à votre chevelure !

Au naturel ou nocifs : quels sont les shampoing à éviter ?


eviter les shampoings qui contiennent trop de produits chimiquesQuel shampoing choisir ? Les produits naturels

C’est une base lavante qui ne contient (à 95 %) pas d’agents actifs toxiques et irritants pour le cuir chevelu, et permet un entretien renforcé et une croissance saine du cheveu.

Les produits agressifs

  • le sulfate est l’ingrédient évincé dans les formules capillaires naturelles : il abaisse le taux de kératine naturel, irrite le cuir chevelu et fragilise la fibre capillaire. Le sulfate est l’agent moussant des shampoings ;
  • le paraben est un agent conservateur présent dans les shampoings, pour assurer un produit dépourvu de bactéries. Le cuir chevelu laisse pénétrer les agents des shampoings dans la circulation sanguine : le paraben, au delà d’être mauvais pour le cheveu, présente un risque sur la santé globale, avec des effets perturbateurs du système hormonal ;
  • le silicone donne un aspect sain au cheveu en gainant sa fibre et comblant les fourches. Mais il étouffe aussi le cuir chevelu, ralentissant ainsi la pousse des cheveux dans de bonnes conditions.

Conclusion


Le choix du shampoing doit répondre parfaitement à la texture du cheveux, à son type, mais également s’adapter au mode de vie de chacun. Le lavage quotidien est possible avec un produit respectueux du cycle de vie du cheveu, sain et le plus naturel possible. Une alimentation équilibrée pour le corps et les cheveux, et un massage régulier du cuir chevelu renforcent l’efficacité des soins capillaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.