MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

Le déroulement de la greffe de cheveux en Turquie pendant le coronavirus

L’épidémie de COVID-19 affecte actuellement nos vies personnelles dans le monde entier. Notre quotidien en est devenu extrêmement restreint et ne cesse d’inquiéter de nombreux citoyens.

Les personnes souffrant de la perte de cheveux subissent cette crise, avec de multiples questions sur leur greffe capillaire en Turquie pendant la crise mondiale du Corona.

Dr .Balwi und sein Team in der Elithairtransplant Klinik

MISES À JOUR CORONA

** 30.08.2021 **

Il est toujours possible de se rendre en Turquie, aucune quarantaine n’est nécessaire à votre arrivée.

Si vous n’êtes pas vacciné, c’est un peu plus compliqué. À l’aller comme au retour, vous devez présenter un test PCR ou antigénique négatif datant de moins de 48 heures. De plus, vous aurez besoin d’une attestation de sortie/d’entrée du territoire métropolitain pour motif impérieux et d’un justificatif prouvant celui-ci.

Pour l’aller, le test est à votre charge. Le second test est en revanche offert à tous nos patients et effectué à la clinique.

Au retour, les personnes non vaccinées doivent également remplir :

  1. une déclaration sur l’honneur attestant d’une absence de symptômes d’infection et de contact avec un cas confirmé ;
  2. un engagement à se soumettre à un test à leur arrivée en France ;
  3. un justificatif de domicile ou lieu d’hébergement pour leur quarantaine de retour.

Retrouvez les informations complètes et à jour sur le site du ministère des affaires étrangères

Concernant le besoin de justifier d’un motif impérieux pour voyager hors de l’Union Européenne, veuillez vous rapprocher de nos conseillers pour en savoir plus.

Les greffes de cheveux en Turquie pendant le coronavirus : faisons connaissance avec Selina

Au début du mois de juillet, j’ai reçu la proposition de voyage à Istanbul en tant que client mystère d’Elithairtransplant. La raison ? De nombreuses personnes souffrant de perte de cheveux se questionnent si une greffe de cheveux est réalisable en Turquie pendant le Coronavirus, et si les mesures de sécurité et d’hygiène optimales y sont totalement appliquées.

Ayant moi-même des connaissances parmi mes amis proches qui envisagent une greffe de cheveux, j’ai eu l’opportunité unique de constater sur place la situation en temps réel, et partager cette expérience avec les personnes touchées par la perte de cheveux.

Selina s'est rendue en Turquie pendant le Coronavirus, en tant qu'observatrice neutre pour Elithairtransplant

La planification du voyage

Avant le début du voyage, j’ai recherché précisément les conditions sanitaires de déplacement à l’étranger. Les modalités de vol en période de pandémie sont totalement remaniées et diffèrent entièrement de celles habituellement appliquées. Cela vous concerne donc de près, si vous souhaitez effectuer une greffe de cheveux en Turquie pendant le Corona.

Mon premier contact a été le ministère des Affaires étrangères, qui m’a livré l’ensemble des informations indispensables sur les règles d’un voyage à Istanbul.

L’interdiction d’entrée en Turquie pour les citoyens français a été levée le 11 juin 2020. La Turquie, pour sa part, applique un schéma strict d’hygiène dans le cadre du tourisme, afin de sécuriser chaque trajet.

„(…) sous la condition d’une stricte adhésion au concept global de tourisme et d’hygiène décrété par le gouvernement turc.

Avant de retourner en France, un test PCR est obligatoire pour tous les voyageurs en Turquie dans les 48 heures avant le départ (…). Ce contrôle est effectué par les autorités turques.“

Le site du consulat de France en Turquie a également confirmé que les tests PCR sont reconnus dans ce pays. En conséquence, un résultat de test négatif vous assure un séjour sans crainte.

Le test doit être effectué au maximum 72 heures avant l’entrée dans le pays. Les tests biologiques moléculaires (tests PCR) sont actuellement reconnus fiables par tous les États de l’Union européenne ainsi que des États énumérés ci-dessous. (…)

J’ai également contacté les compagnies aériennes Pegasus et Turskish Airlines. Là aussi, on m’a de nouveau assurée qu’il n’y avait pas d’interdiction de voyager à Istanbul et qu’un test COVID 19 obligatoire serait effectué au départ.

Les sources sur lesquelles je m’appuie sont fiables et m’ont fourni les informations primordiales pour planifier mon voyage dans des conditions de sécurités optimales.

Des mesures de sécurité strictes contre le Coronavirus sont en place à l'aéroport

LE DÉPART : QUELLES SONT LES MESURES PRISES À L’AÉROPORT ?

Après l’organisation de tous ces éléments importants, j’ai rejoint l’aéroport et j’ai consulté les statitiques de l’épidémie du coronavirus en Turquie. J’ai pu prendre connaissance en temps réel de l’évolution du nombre de cas : augmentation et baisse.

Pour mon projet de greffe de cheveux en Turquie pendant l’épidémie de Corona, j’ai choisi Turkish Airlines. L’excellente réputation de la compagnie aérienne a été d’emblée mon premier choix sans hésitation.

Le processus d’embarquement

À l’entrée de l’aéroport, la port du masque est bien sûr de rigueur. Globalement, l’aéroport n’était pas très fréquenté, et la zone d’embarquement rapidement accessible. Turkish Airlines propose actuellement des vols quotidiens de la France à destination d’Istanbul.

Depuis l’aéroport, il y a même trois opportunités de départ. L’enregistrement est extrêmement rapide et serein : aucun formulaire concernant le coronavirus n’est à remplir à ce moment-là.

L’équipe présente était accueillante et serviable.

L'embarquement à l'aéroport est rapide et facile, même pendant la pandémie du coronavirus
Les exigences du port du masque et la distanciation sociale sont observées à l'aéroport

Le port du masque et les distances de sécurité

L’exigence du masque s’applique dans l’enceinte de l’aéroport de Stuttgart, comme durant l’intégralité du vol, ainsi qu’à l’arrivée à l’aéroport d’Istanbul. Des distributeurs de désinfectant sont disponibles en de nombreux endroits stratégiques.

J’ai été rassurée de constater que l’ensemble des voyageurs et personnels respectaient à la lettre le port obligatoire du masque. Mon vol s’est déroulé sereinement, je me suis sentie en totale sécurité.

Il est évident que pour le repas ou la prise d’une boisson dans l’avion, le masque peut être retiré.

Vous envisagez une greffe de cheveux en Turquie pendant la période du coronavirus ? Ne vous souciez donc aucunement des mesures de sécurité sanitaires : tout est appliqué selon les normes ministérielles en vigueur avec des distances de sécurité prescrites autant devant les terminaux, que dans les zones d’attente et à l’intérieur de l’avion.

Le déroulement du vol

Lorsque vous avez regagné votre place dans l’avion, vous recevrez un formulaire à remplir, à remettre aux agents de bord plus tard. Vous renseignez notamment les pays dans lesquels vous avez séjourné au cours des 14 derniers jours. Si le test du coronavirus s’est avéré positif, on peut déterminer plus rapidement comment s’est déroulé le cycle d’infection.

En période de COVID-19, peu de passagers sont à bord des avions
Les mesures d'hygiène à Istanbul entrent en vigueur dès que vous sortez de l'avion

Votre arrivée à l’aéroport d’Istanbul

Quand je suis arrivé à l’aéroport d’Istanbul, j’ai immédiatement remarqué l’équipe de nettoyage. Les employés étaient déjà prêts alors que nous, passagers, étions encore en train de débarquer. Tous portaient des masques faciaux ainsi que des combinaisons complètes de protection. Un autre point qui m’a beaucoup rassurée.

L’aéroport d’Istanbul a été le premier aéroport au monde à recevoir la nouvelle accréditation sanitaire de l’ACI (International Airports Council) : en période de pandémie COVID, cette information rassurante augmente la confiance pour un séjour sain et serein, sans risque.

L’aéroport d’Istanbul est équipé de caméras thermiques invisibles, pour mesurer la température corporelle de chaque passager. Pour les patients ayant subi une greffe de cheveux en Turquie pendant le Corona, cette mesure de sécurité est un réel plus, rassurant et très à propos. Le contrôle classique des passeports s’est déroulé sans difficulté, de manière habituelle.

La distance minimale spécifiée de 2 mètres pour récupérer ses bagages est totalement respectée. Les bagages à main ne sont actuellement pas autorisés dans l’avion, mais cela ne m’a pas gênée : je n’avais pour mon séjour qu’une seule grande valise.

Dans l’avion, j’étais très apaisée car nous n’étions au total qu’une soixantaine de passagers. Le voyage est déjà extrêmement rapide, et ces deux heures de vol ont été pour moi très paisibles. Je pensais subir davantage de contraintes de restrictions, mais j’ai vraiment eu la possibilité de me mettre totalement à l’aise durant tout le vol.

Le service spécial d’ELITHAIR : des navettes VIP

Je m’étais en amont renseignée sur les exigences du port du masque en Turquie, obligatoire dans la rue, comme dans les espaces clos : j’ai donc simplement gardé mon masque jusqu’à la rencontre avec mon chauffeur d’Elithair.

L’accueil a suivi scrupuleusement les règles sanitaires imposées : j’ai été conduite à la clinique sans autre patient à bord du véhicule et sans contact rapproché.

Le chauffeur, autant prévenant que professionnel, m’a donné toute confiance dans les services d’Elithairtransplant. Dès mon arrivée, je me suis sentie entre de bonnes mains, entourée de professionnels remarquablement formés aux gestes barrières et à la prévention du coronavirus.

Le service de navette personnel d'Elithair prend les patients directement à l'aéroport
La clinique Elithair a imposé des procédures d'hygiène strictes

AL’arrivée à la clinique : des mesures de sécurité maximales

Les patients en déplacement pour une greffe de cheveux en Turquie pendant le Covid19 sont amenés directement à la clinique Istinye Üniversitesi Hastanesi par leur chauffeur personnel.

Au premier coup d’œil, vous apercevrez le bâtiment ultramoderne et la mise en place des mesures d’hygiène et de sécurité pour les patients.

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, le gouvernement turc applique toutes les réglementations et mesures indispensables à l’endiguement du virus.

Elithair adhère totalement à ces précautions, comme je l’ai expérimenté par moi-même.

La clinique : le port obligatoire du masque

À l’intérieur du bâtiment, chaque patient doit porter son masque facial. J’ai baissé mon masque un court instant : un rappel des consignes a été immédiatement diffusé par des haut-parleurs, me rappelant de le porter obligatoirement et d’en couvrir intégralement ma bouche et mon nez.

Ce système de rappel des consignes sanitaires est très rassurant et gage de sécurité pour tous les patients : des caméras ultra sophistiquées détectent les personnes qui enfreignent les règles, pour garantir un séjour sécurisé au sein de la clinique en période de coronavirus.

Nos mesures de sécurité garantissent que tous les patients portent leur masque facial
Une augmentation de la température corporelle est immédiatement filtrée par le système de sécurité et transmise aux médecins

Les mesures de la température corporelle

Elithairtransplant offre aux patients un concept innovant pour le suivi de la santé de chacun : la température corporelle de chaque personne est constamment évaluée avec des appareils à la pointe de la haute technologie, installés au sein de l’établissement de soin.

Si la mesure de la température sort des normes habituelles, les médecins en sont immédiatement alertés.

Pour les patients ayant subi une greffe de cheveux en Turquie pendant la période du corona, cette procédure est capitale pour prévenir immédiatement d’éventuelles infections par la COVID-19.

Des distributeurs de désinfectants omniprésents

Il y a bien sûr à disposition et en de multiples endroits, des distributeurs de solutions désinfectantes : le nombre et la répartition stratégique des distributeurs rend impossible l’oubli de l’hygiène des mains.

La friction des mains au gel hydroalcoolique doit être réalisée avec grand soin pendant au minimum 30 secondes : paumes, dos des mains et espaces interdigitaux doivent être correctement désinfectés.

Mieux vaut prévenir que guérir!

Les distributeurs de gel antibactérien sont faciles à trouver dans la clinique
Toute l'équipe médicale porte également un masque facial obligatoire

ELITHAIR : une équipe exemplaire en matière de prévention

L’équipe médicale au grand complet respecte scrupuleusement les règles sanitaires de prévention en portant constamment le masque, ce qui est entièrement rassurant.

En tant que client mystère, je confirme que chaque employé a porté son masque et respecté les distances de sécurité durant l’intégralité de mon séjour à Istanbul.

Si vous vous rendez donc en Turquie pour votre greffe de cheveux pendant l’épidémie au Coronavirus, voyagez en toute sérénité : l’équipe de la clinique a sécurisé mon séjour, je me suis sentie entre de bonnes mains H24.

Le respect des distances de sécurité avec les autres patients

Le port total du masque n’exclut pas le respect des distances de sécurité avec les autres patients présents.

Durant ma visite, j’ai remarqué que plusieurs panneaux sont installés à intervalles réguliers, et que les affichages obligatoires ​​sont également en place dans la salle d’attente.

Bien que cela restreint un peu la liberté de mouvement, les mesures prises préservent efficacement les patients qui se présentent pour réaliser leur greffe de cheveux en Turquie pendant la période de COVID-19.

La distance de sécurité est indiquée sur les zones d’attente des patients
Les salles de soins sont propres et équipées d’équipements modernes

L’hygiène dans les salles de soins

J’ai immédiatement repéré l’hygiène irréprochable de l’entretien des locaux : les salles sont fraîchement nettoyées, tous les instruments sont stérilisés.

Le patient suivant peut vivre en toute confiance son traitement dans le respect des règles sanitaires liées au coronavirus.

Elithairtransplant prend la situation actuelle très au sérieux et a développé un concept d’hygiène parfait à cet égard.

En cette période compliquée de COVID-19, ces précautions de sécurité haut de gamme sont indispensables.

Les lampes UV : lutter efficacement contre virus et bactéries

Dans chaque salle de soin, des lampes UV sont installées : la chaleur générée tue avec succès bactéries et virus. C’est un investissement performant qui garantit à chaque patient des locaux sains et aseptisés.

Ce type de matériel est utilisé en hygiène hospitalière pour sa capacité totale à détruire les agents pathogènes : les rayons UV pénètrent au cœur de l’ADN des germes, les détruisant instantanément.

La lampe UV tue les bactéries et les virus
La désinfection des salles de soins est effectuée par des spécialistes formés aux normes d’hygiène

La désinfection optimale des lieux : un équipement à la pointe de la modernité

Spécialement en période de coronavirus, une attention toute particulière est portée à la désinfection des salles de soins. Le personnel responsable de l’hygiène et de l’entretien des locaux est formé et hautement qualifié pour répondre à la sécurité sanitaire.

Douze heures avant la procédure de greffe de cheveux en Turquie, toutes les précautions d’hygiène sont de nouveau déployées pour assurer un environnement propre et serein pour chaque patient.

La clinique met un point d’honneur à garantir la sécurité sanitaire de chacun : j’ai personnellement été ravie de constater l’importance de l’asepsie réalisée autour de ma sécurité en cette période de COVID-19.

Au-delà du nettoyage manuel réalisé, l’établissement est doté de dispositifs de désinfection à la pointe de la technologie, pour garantir à chaque personne venant bénéficier de sa greffe de cheveux en Turquie, d’un environnement propre et stérile, peu importe les locaux dans lesquels il se trouve.

L’établissement ne fait aucune économie en temps ni d’efforts pour contenir la pandémie actuelle et garantir constamment une greffe de cheveux sans crainte de l’infection.

L’hygiène : la situation réelle dans les hôtels

Après avoir été positivement convaincue des protocoles en place contre le coronavirus au sein de la clinique, j’ai souhaité visiter les hôtels dans lesquels les patients sont hébergés durant leur séjour à Istanbul.

Les entreprises hôtelières sont pleinement conscientes que la sécurité de leurs clients est primordiale.

Vous y trouverez donc le même investissement d’hygiène optimale, que j’ai pu constater par moi-même.

Le Ramada by Wyndham et le Nidya Hotel ont tous deux des certificats officiels attestant de la sécurité des résidents dans leur établissement.

La désinfection des chambres d'hôtel suit également un protocole strict
La température corporelle est également mesurée à l'hôtel

Première étape à l’hôtel : l’enregistrement

À l’arrivée à l’hôtel, tous les bagages sont de nouveau désinfectés. La température corporelle de chaque patient venant pour une greffe de cheveux en Turquie pendant le Covid19 est également mesurée sur place.

Selon l’hôtel, un thermomètre médical sans contact ou une caméra est utilisé pour mesurer la température.

L’enregistrement dans l’hôtel est classique : vous communiquez vos coordonnées, il vous sera également demandé où vous avez séjourné dans les 14 derniers jours.

Ces mesures de précautions sont en vigueur partout et répondent aux procédures standards mises en place à l’échelle mondiale, en période de COVID.

La chambre d’hôtel

Pendant mon séjour à Istanbul, j’ai séjourné à l’hôtel Nidya. Ma chambre avait été complètement désinfectée avant mon arrivée : une agréable odeur de propreté m’en a convaincue.

Chaque résident reçoit dès son arrivée un kit contenant un masque facial et un gel désinfectant.

Les locaux sont hyper ventilés, mesure indispensable contre le coronavirus. Mon expérience à l’hôtel est totalement positive et plus que satisfaisante.

Y a-t-il un brunch pour le petit-déjeuner?

Ma profession d’expert en tourisme médical m’a permis de voyager dans plusieurs pays, où j’ai bénéficié des buffets proposés pour le petit-déjeuner dans les hôtels individuels.

Cependant, malheureusement mais pour la sécurité de chacun, il n’est pas autorisé pour les établissements d’offrir un buffet pendant la période Coronavirus.

En revanche, les petits déjeuners sont servis à l’assiette à chaque résident : en effet, les buffets sont légalement interdits, mesure indispensable pour limiter les contacts étroits avec les autres clients de l’hôtel.

Le service du petit-déjeuner dans mon hôtel fonctionnait à merveille. Je n’ai pas eu à attendre longtemps pour recevoir ma collation vitaminée et débuter ma journée dans d’excellentes dispositions ! Bien entendu, le port du masque est obligatoire dans la salle à manger.

Que peut-on faire de son temps libre à Istanbul?

Il est tout à fait possible de réaliser diverses activités touristiques à Istanbul. En tant que patient d’une greffe de cheveux en Turquie pendant le Corona, vous serez tenté de sortir visiter les lieux réputés et célèbres, ou prendre un repas rapide en ville le soir.

Personnellement, je n’ai pas eu le temps de m’y adonner cette fois-ci, mais je me suis renseignée : certaines visites sont toujours possibles sur place – toujours dans le respect des mesures de sécurité, bien sûr.

Comme dans tous les pays, rappelez-vous que le port du masque en Turquie est obligatoire, même pour aller juste manger un morceau au restaurant.

Les chambres de l'hôtel sont désinfectées et offrent des masques faciaux
La procédure de greffe de cheveux en Turquie pendant le coronavirus continue d'être sûre et est effectuée de manière professionnelle

La greffe de cheveux en Turquie en période de coronavirus

Je ne me suis pas rendue en Turquie pour réaliser une greffe de cheveux pour moi-même : ma mission était de m’assurer du respect des gestes barrières en vigueur. J’ai donc également sollicité le médecin-chef, le Dr. Abdulaziz Balwi pour un entretien.

Je souhaitais savoir les modalités pour une greffe de cheveux en Turquie pendant la pandémie, et connaître les différentes actions mises en place.

Le Dr Abdulaziz BALWI : zoom sur une entrevue personnelle

Selina:

Bonjour Dr. Balwi. J’espère que vous allez bien. La pandémie actuelle inquiète de nombreuses personnes et beaucoup se demandent s’il est sécuritaire de se rendre en Turquie pour un traitement capillaire ?!

Balwi:

Bonjour. Oui, je vais bien. J’espère que vous appréciez votre séjour actuel à Istanbul. Nous sommes heureux que vous soyez ici pour vous faire une idée personnelle des mesures d’hygiène mises en place. Comme vous l’avez déjà vu, nous avons développé un concept d’hygiène parfait, qui donne à nos patients la sécurité nécessaire, et prouve que nous prenons cette situation très au sérieux.

Selina:

Oui absolument. Je dois reconnaître que je suis totalement enthousiasmée par les mesures sanitaires qu’Elithairtransplant a mis en œuvre pour rendre la greffe de cheveux en Turquie aussi sûre pendant le Corona. La mesure automatique de la température et le nettoyage en profondeur des salles de soins sont vraiment uniques.

Balwi:

(souriant) Je suis ravi d’entendre ça.

Selina:

Pouvez-vous m’expliquer brièvement à quoi ressemble la procédure actuelle pour une greffe de cheveux ? Y a-t-il des changements par rapport à l’avant pandémie ?

Balwi:

En effet, un test COVID-19 est réalisé avant chaque examen. Celui-ci est valable 48 heures, et chaque patient reçoit une attestation qu’un test a bien été réalisé à l’arrivée. Il est recommandé de faire un autre test avant le départ. Les résultats sont disponibles en quelques heures.

Ensuite, un premier entretien est organisé pour examiner la situation capillaire individuelle du patient. Nous dessinons la ligne d’implantation idéale des cheveux pour le patient et marquons les endroits où nous allons transplanter les racines des greffons . Ensuite, nous décidons de la technique de traitement privilégiée et personnalisée, pour un résultat final optimal.

Nos équipes médicales sont spécialisées dans toutes les techniques de greffe de cheveux, et spécialement dans la méthode DHI. Moderne et innovante, cette technique est utilisée chez Elithairtransplant et permet d’atteindre une densité de cheveux maximale et un taux de croissance plus élevé.

Selina:

Très intéressant. Toutes ces étapes ont donc lieu avant le traitement proprement dit. Et le processus de greffe de cheveux en Turquie a-t-il changé pendant le Covid19 ?

Balwi:

Bien entendu, nous accordons une attention renforcée aux mesures d’hygiène et stérilisons tous nos instruments avec une extrême précision. De plus, nous utilisons davantage de matériel à usage unique pour maintenir des normes de sécurité élevées.

En ce qui concerne la greffe de cheveux en Turquie pendant la période Corona, l’anesthésie a lieu comme avant les procédures mises en place contre le virus. En utilisant la méthode d’anesthésie Comfort-In, les patients ne ressentent pratiquement aucune douleur. Nous avons recours au professionnalisme d’un spécialiste expérimenté dans le domaine de ce type d’anesthésie, qui réalise cette étape en collaboration avec nous.

Selina:

Excusez-moi de vous interrompre. Alors si je comprends bien, il existe-t-il une équipe d’experts assignée à chaque étape du traitement?

Balwi:

Exactement. À chaque étape du traitement : son professionnel. Afin d’obtenir le résultat optimal de la greffe de cheveux en Turquie pendant le Coronavirus, une équipe expérimentée, composée de professionnels spécialisés est indispensable, chacun ayant une expertise unique dans son domaine d’activité.

Selina:

OK, je comprends. Et que se passe-t-il après l’anesthésie?

Balwi:

Lorsque j’ai coordonné avec l’équipe les étapes des gestes à réaliser, l’anesthésie est réalisée et l’intervention peut alors débuter.

Comme je vous l’ai expliqué, la technique DHI pour la greffe de cheveux est de plus en plus utilisée : les racines des cheveux sont d’abord retirées de la zone donneuse avec la méthode de greffe FUE. Ensuite, les greffons collectés sont conditionnés pour être transplantés avec le célèbre stylo Choi. Cet instrument permet d’implanter les greffons directement dans la zone receveuse, sans créer un canal d’insertion du greffon séparément.

Selina:

Qu’est-ce que cela signifie exactement pour le patient?

Balwi:

Nous obtenons ainsi un taux de croissance plus élevé et une pousse des cheveux plus dense. De plus, il n’y a quasiment aucune cicatrice et la phase de suivi post opératoire est plus courte qu’avec d’autres méthodes.

Selina:

À propos des soins de suivi post opératoire justement : Elithairtransplant propose-t-il un examen de suivi ?

Balwi:

Bien sûr. Après la greffe, le patient doit avant tout se ménager. Le lendemain de la chirurgie, il revient à notre clinique pour un entretien de suivi avec mon équipe et moi-même. Le patient reçoit alors toutes les consignes auxquelles il doit prêter attention pour protéger ses greffons.

Nous lui remettons également au cours de cette consultation ses produits de soins et médicaments. De plus, les implants capillaires débutent leur croissance. Ainsi, le patient sait exactement que faire pour que la greffe de cheveux en Turquie soit un succès complet même pendant l’épidémie de coronavirus.

Au cours des douze mois suivants, le patient recevra également des conseils personnalisés pour prendre soin des greffons, et nous restons disponibles en cas de questionnements sur l’évolution de la pousse de ses nouveaux cheveux.

Selina:

Merci beaucoup. C’était vraiment un entretien très instructif. C’était très intéressant pour moi d’obtenir ces informations de source sûre. Merci encore, Dr. Balwi, pour avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions.

Balwi:

Merci de votre visite et d’avoir constaté par vous-même nos mesures de sécurité et d’hygiène sur place. Profitez de votre séjour à Istanbul ! Je vous souhaite également un bon vol de retour !

Le voyage de retour d'Istanbul suit également les mesures d'hygiène strictes

Le voyage de retour à l’aéroport

Après cette conversation instructive avec le Dr. Balwi, mon séjour à Istanbul était malheureusement terminé. Mon chauffeur personnel, fourni par Elithairtransplant, m’a juste ramené de l’hôtel à l’aéroport. Le voyage de retour a aussi été adapté à la pandémie et au lieu d’une poignée de main en guise de salutation, le chauffeur m’a salué et m’a demandé de monter à bord de la navette VIP.

Après avoir passé 3 jours merveilleux à Istanbul et je suis un peu triste que le temps passe si vite. J’ai pu constater par moi-même les mesures de sécurité de la Turquie et surtout de la clinique d’Elithairtransplant, ce qui m’a donné une impression positive des procédures mises en place.

Assurer la sécurité de votre transplantation de cheveux en Turquie pendant la pandémie de coronavirus

La pandémie COVID-19 est gérée au quotidien en Turquie de la manière la plus efficace possible. Ce afin que les patients puissent bénéficier d’une greffe de cheveux en Turquie pendant la pandémie en toute tranquillité d’esprit.

Je n’avais pas imaginé que mon voyage en Turquie serait aussi détendu qu’il l’était. Tout le personnel était très professionnel et prenait grand soin de moi. Je n’avais aucun stress et grâce à l’impressionnant concept d’hygiène, je n’ai jamais eu de soucis concernant Corona.

J’espère qu’avec mon expérience, en tant qu’observateur neutre, je pourrai dissiper les craintes à propos de la procédure pendant la pandémie.

En outre, j’ai également réalisé une vidéo informative sur ce sujet, que vous pouvez trouver ici.

La greffe de cheveux en Turquie pendant Corona peut être effectuée sans aucun problèmes