Femme abordant des tresses africain avec des mèches

Produits pour cheveux afro : un danger de santé sous-estimé?

Nombreux produits capillaires ont des conséquences dramatiques sur la santé de nos cheveux. La communauté afro est particulièrement touchée par ce phénomène.

En octobre 2022, une étude du Journal of the National Cancer Institute a révélé les répercussions de l’usage du défrisage augmentent les possibilités de cancer de l’utérus de 20 %. Existe-t-il d’autres corrélations entre alopécie, perte de cheveux l’utilisation de ses produits capillaires pour cheveux afro ? La réponse dans cet article.

Sommaire


  1. Shampoing, gel coiffant nocif : La fibre capillaire tuée à petit feu
  2. Produits défrisant : une étude tire la sonnette signal d’alarme
  3. Mèche en fibre synthétique Kanékalon : sain pour le cuir chevelu ?
  4. 3 méthodes pour préserver la santé des cheveux
Les shampoings peuvent contenir des ingrédients sensibles pour les cheveux afro

Shampoing, gel coiffant nocif : la fibre capillaire tuée à petit feu


L’industrie de la cosmétique séduit ses consommateurs chaque année avec de nouveaux produits plus incroyables et époustouflants pour l’entretien de nos cheveux. Certains industriels attirent leur clientèle avec un prix attractif, délaissant le qualité des produits capillaires proposés sur le marché.

De jeunes nouvelles marques essayent de changer les mentalités en proposant des ingrédients plus respectueux. Cependant, la majeure partie des consommateurs continuent à utiliser ses produits capillaires. Divers composants peuvent avoir des conséquences à long terme sur leur santé.

Composition INCI : Savez-vous réellement ce que vous mettez dans vos cheveux ?

Si vous êtes un(e) adepte des grandes surfaces ou afro-shop, il est fortement possible que les achats pour vos soins capillaires contiennent des ingrédients nocifs pour la fibre capillaire.

D’autant plus que si vous avez une sensibilité au cuir chevelu ou un début de calvitie, il est extrêmement important de regarder la liste des ingrédients dans vos produits capillaires. Les législations pour les produits cosmétiques pour cheveux afro ne sont pas tout le temps respectées. En effet, beaucoup de fabricants hors UE continuent à utiliser des ingrédients controversés. Les parabènes, les huiles paraffines, des tensio-actifs ou parfums peuvent fragiliser les cheveux afros. La fréquence d’utilisation peut également influencer sur la perte ou la pousse de cheveux.

D’autres produits capillaires modifient ou détruisent la structure du cheveux. Plus récemment, une étude américaine met ainsi en lumière les dangers sanitaires d’un produit populaire dans la communauté afro.

le défrisage a des effets néfastes sur la structure capillaire des cheveux afro

Produits défrisant : une étude américaine tire la sonnette signal d’alarme


Pour certaines textures capillaires, il est impossible d’avoir un résultat soyeux seulement en détendant leur cheveux via un lisseur ou un sèche-cheveux. D’autres passent le cap supérieur : défriser leur cheveux afro.

Le défrisage est pour certain une habitude de modifier ses cheveux pour les rendre plus lisses. Dès leur plus jeune âge, les personnes ayant les cheveux bouclés, frisés ou crépus lissent chimiquement leur chevelure. Cette pratique n’est pas sans conséquence pour la santé humaine. 

En effet, une utilisatrice américaine a gagné son procès face à un grand groupe de cosmétique, tenu officiellement responsable de la non-communication des effets sur le corps des crèmes défrisantes. La plaignante atteint d’un cancer de l’utérus et a dû subir une ablation de l’organe.

Cette conséquence dramatique ne concerne qu’une infime partie des consommateurs. D’autres effets plus récurrents comme la perte de cheveux, une sensibilité du cuir chevelu ou une alopécie sont souvent répertoriés dans les dégâts capillaires. Si les clients n’y prêtent pas attention, ces symptômes peuvent devenir irréversibles pour certains cas. 

D’autres consommateurs ont bien compris qu’il était important de changer ses habitudes capillaires en bannissant les produits défrisant et privilégiant des coiffures protectrices respectant la nature de ses cheveux. Ils sont soit agrémenter de rajouts capillaires ou des perruques femmes sont utilisés pour changer de style. Mais ces produits sont-ils sans danger ?

alopécie après des tresses afro avec des mèches sythétiques
Capture d’écran de la Youtubeuse Kersti Pitre souffrant d’alopécie après l’utilisation de mèche synthétique

Mèche en fibre synthétique Kanékalon : sain pour le cuir chevelu ?


Vu comme la parfaite alternative pour les coiffures africaines sans modifier les cheveux naturels, les mèches synthétiques sont très plébiscités par la communauté afro.  De l’enfant à l’adulte, toute la famille utilise régulièrement pour réaliser des coupes ou des prothèses capillaires.

Plusieurs types de rajouts capillaires existent : à partir de cheveux humains ou bien des fibres synthétiques comme le kanékalon. Ils sont vendus sous plusieurs marques et ont la capacité d’imiter à moindre frais la texture des cheveux. Les utilisateurs peuvent modifier leur structure en les passant sous l’eau chaude pour les rendre brillant ou fixer les nattes pour finaliser leurs coiffures afro.

Allergie, démangeaisons, alopécie : Le kanékelon, un produit sûr pour les consommateurs ?

En 2020, le programme de recherche de l’Université du Colorado a mené une étude mettant en évidence les émissions de composants organiques volatils des cheveux synthétiques hautement chauffés. Après résultat sur plusieurs familles d’origine Afro-américaines utilisant ses produits quotidiennement à la maison, ils sont exposés à des particules qui peuvent inhaler s’ils brûlent le bout des nattes ou passent les nattes dans de l’eau bouillante dégageant potentiellement des perturbateurs endocriniens. 

Une utilisation régulière de ses produits peuvent entrainer des conséquences à long terme sur la santé. En effet, plusieurs blogueuses ou Youtubeuses dénoncent leur expérience désastreuse après l’utilisation de mèche en kanékalon. Certains se retrouve avec une inflammation du cuir chevelure, un début d’alopécie. Seule solution proposée par leur coiffeuse est de tremper leur mèche avant utilisation dans une solution de vinaigre de cidre et d’eau chaude pendant plusieurs minutes. 

Certaines marques essayent de proposer des produits synthétiques sans présence de chlorure de vinyle ou d’acrylonitrile, substances chimiques responsables des réactions allergiques. 

Si vous êtes prêt(e) à changer de routine capillaire, voici quelques conseils pour protéger votre chevelure.

La gamme de produits développée par Elithair

3 méthodes pour préserver la santé des cheveux


Accepter vos cheveux afro au naturel 

Concentrez sur tous les soins naturels pour préserver la texture capillaire. Cela permettra de booster la croissance capillaires en utilisant les bons ingrédients et l’adapter à votre routine quotidienne. La gamme développée par le Dr Balwi permet de maintenir une croissance capillaire et renforcer la force de vos cheveux.

Éviter les produits capillaires nocifs

Si vous n’êtes pas encore prêt(e)s à changer radicalement vos habitudes capillaires ? Vous pouvez essayer d’espacer l’utilisation de certains produits pour réduire votre exposition aux composants nocifs. Trouver au fur et à mesure des alternatives, comme des produits naturels bio ou des mèches à base de cheveux naturel pour vos coiffures.

Votre structure capillaire déjà abîmée : Que faire ?

En premier lieu, arrêtez immédiatement les produits chimiques auxquels vous soupçonnez une réaction allergique. Consultez votre médecin traitant ou un dermatologue pour une consultation.

Si le spécialiste voit des dégâts trop importants sur la perte de vos cheveux, ils peuvent soit vous prescrire un traitement anti-chute pour retrouver la pousse capillaire. Dans le cas où les follicules pileux ne sont plus existants, la greffe de cheveux reste une solution possible.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.