MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

Mains d’un homme tenant un globe et un stéthoscope illustrant le fait de faire une greffe de cheveux à l’étranger

Greffe de cheveux à l’étranger : ces quelques conseils feront toute la différence

Une fois la décision de faire sa greffe de cheveux à l’étranger prise, il ne reste plus qu’à s’y préparer. Les questions du nombre d’unités folliculaires disponibles en zone donneuse ou de techniques de greffe de cheveux réglées, d’autres viennent. Il s’agit de considérations plus pratiques sur la préparation du voyage.

Outre la façon dont se déroule une greffe avec la méthode FUE ou le nombre de cheveux nécessaires, que faut-il savoir ? Comment faire en sorte de ne rien oublier ? Vous trouverez dans ce petit guide les informations nécessaires pour mettre fin à votre perte de cheveux à l’étranger en toute sérénité.

Sommaire


  1. Comment concilier vacances et greffe de cheveux à l’étranger ?
  2. Prévoir son voyage de retour en avion
  3. 4 choses qui font de la Turquie le meilleur pays pour une greffe de cheveux à l’étranger
  4. Conclusion : une greffe de cheveux à l’étranger, ce n’est pas si compliqué

Comment concilier vacances et greffe de cheveux à l’étranger ?


Lorsque l’on se déplace à l’étranger pour sa greffe de cheveux, on est vite tenté d’en profiter pour prendre des vacances. Si cela est effectivement possible, mieux vaut les programmer avant l’intervention pour pouvoir pleinement en profiter.

Après la chirurgie, les recommandations post opératoires pourraient bien rendre vos vacances compliquées. Vous devrez en effet :

  • Éviter de transpirer abondamment pendant 1 mois ;
  • Éviter les efforts physiques pendant au moins 2 semaines ;
  • Ne vous cogner la tête à aucun prix ;
  • Pas d’exposition du cuir chevelu au soleil pendant 14 jours ;
  • Pas de consommation d’alcool ni fumer pendant 2 semaines ;
  • Ne pas vous baigner pendant 6 semaines.

Mieux vaut donc partir avant pour pouvoir profiter de votre séjour à l’étranger avant votre greffe de cheveux. En restant tout de même raisonnable : l’alcool est à mettre de côté 7 jours avant l’intervention de chirurgie esthétique.

Prévoir son voyage de retour en avion


Un avion décolle au dessus d’Istanbul, illustration du voyage de retour après une greffe de cheveux à l’étrangerPour ceux qui se demandent si prendre l’avion après une greffe de cheveux est possible, la réponse est oui, cela ne pose pas de problème. Il est ceci dit utile de connaître les quelques points de détails suivants afin de pouvoir voyager tranquillement.

  • Prévoyez votre vol 24h après votre greffe : cela vous permettra de profiter du premier shampoing à la clinique avant de repartir.
  • Déplacez-vous avec prudence : il faut à tout prix éviter de vous cogner la tête. Cela abîmerait les greffons fraîchement implantés.
  • Faites-vous aider pour vos bagages : rappelez-vous, les efforts physiques sont interdits pendant 2 semaines. Utilisez un chariot ou demandez de l’aide à un passager bien intentionné.
  • Attention aux produits de soin fournis : leur contenance dépasse les 100 ml autorisés par conteneur pour un bagage en cabine. Prévoyez donc un bagage en soute ou plusieurs petits contenants dans lesquels les transvaser pour les prendre en cabine.

4 choses qui font de la Turquie le meilleur pays pour une greffe de cheveux à l’étranger


L’Anatolie n’est pas devenue la destination favorite des patients recherchant ce type de traitement pour rien. Voici quelques-unes des raisons qui font de ce pays une destination de choix pour une greffe de cheveux à l’étranger :

Le tourisme médical réglementé par l’État :

depuis 2017, une législation encadre les établissements médicaux turques recevant des patients venus de l’étranger. Pour recevoir l’autorisation du ministère de la santé Turque, leurs équipements comme leurs prestations doivent répondre à des normes de qualité.

Celles-ci sont strictes, basées sur les normes internationales. Des contrôles des cliniques agréées sont régulièrement effectués. Grâce à ce système, le patient est assuré d’obtenir une greffe de cheveux de la même qualité que dans son pays d’origine.

Des certifications internationales :

les greffes de cheveux en Turquie n’ont pas commencé en 2017. De fait, de nombreux établissements – dont le nôtre bien évidemment – ne l’ont pas attendu pour se mettre aux normes et obtenir des certifications reconnues mondialement comme celle de la JCI (Joint Commission International) que nous possédons.

Les meilleurs médecins du domaine :

le secteur de la greffe de cheveux est bien plus dynamique en Turquie qu’en France. Il faut noter qu’en plus d’être réglementé, il est aussi subventionné par l’État.

Ces conditions favorables ont attiré de nombreux spécialistes de la chirurgie capillaire qui y ont ouvert des cliniques spécialisées.

Ceux-ci ont à leur tour attiré de nombreux patients désireux de faire restaurer leur chevelure par ces sommités. Résultat, les praticiens sont bien plus expérimentés en Turquie qu’ailleurs.

Qui plus est, ils actualisent continuellement leurs connaissances et font avancer la recherche dans le domaine de la restauration capillaire. Le Dr Balwi, médecin en chef chez Elithair, a par exemple développé avec ses équipes la préparation NEO FUE.

Le rapport qualité prix

On voit bien que l’attractivité de la Turquie va bien au-delà du prix d’une greffe 3 à 4 fois plus bas qu’en France pour le même nombre de greffons.

C’est bien pour l’excellence de ses prestations de transplantation capillaire que la Turquie est appréciée. Il faudra tout de même faire attention lors du choix de sa clinique et se méfier des offres low cost.

Conclusion : une greffe de cheveux à l’étranger, ce n’est pas si compliqué



Nous l’avons donc vu dans cet article, prévoir une greffe de cheveux à l’étranger est assez aisé. Pour éviter les complications, il faut simplement faire preuve d’un peu d’organisation.

Si l’on souhaite allier ce voyage médical à des vacances, mieux vaut les prévoir avant. Après des implants capillaires, beaucoup d’activités vacancières vous seront impossibles.

Pour ce qui est de voyager en avion, cela ne pose aucun problème. Il faut réserver son vol 24h après, ne pas soulever de lourds bagages et bien anticiper le transport des produits de soin fournis par la clinique.

Enfin, lorsqu’il s’agit de choisir votre destination, vous avez toutes les raisons de miser sur la Turquie et pas seulement pour y bénéficier du meilleur prix. Le tourisme médical y est réglementé et la greffe de cheveux pratiquée selon un haut niveau de qualité.

Quant à notre cas… Notre clinique est certifiée JCI, nos équipes expertes et entraînées et la majorité de nos patients sont heureux d’avoir fait appel à nous pour leur greffe de cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.