Les patients qui optent pour une greffe de cheveux se demandent souvent à l’avance s’il est possible de consommer de l’alcool avant et après la chirurgie. Voici tout ce que vous devez savoir sur les implants capillaires et les boissons alcoolisées.

greffe de cheveux et alcool

Que faut-il considérer en ce qui concerne une greffe de cheveux et l’alcool?

Pour que votre greffe capillaire se déroule de la meilleure façon possible, évitez de consommer de l’alcool au moins une semaine avant l’opération. Votre médecin vous expliquera, avant la greffe de cheveux, le détails des stimulants à éviter afin que le risque de complications lors de la transplantation puisse être considérablement réduit.

Le fait que vous n’utilisiez pas ce type de stimulant pendant un certain temps déterminera le succès de vos implants capillaires. Parce que la greffe de cheveux peut être négativement influencée par l’alcool de différentes manières.

Pourquoi ne pas boire de l’alcool avant la greffe de cheveux?

Il est important de vous abstenir de boire de l’alcool au moins une semaine avant votre greffe de cheveux, car ces boissons ont un effet anticoagulant. Cela vous permettra d’éviter d’éventuelles douleurs lors de la chirurgie capillaire. Il faut aussi savoir que la consommation de stimulants rend difficile le dosage correct de l’anesthésique. En outre, il peut arriver que l’effet anticoagulant provoque des saignements très abondants post opératoire.

Évitez également de consommer de l’alcool après la greffe de cheveux

Après une greffe capillaire, votre dermatologue vous expliquera en détail les consignes à respecter pour que le processus de guérison se déroule le mieux possible. Pour un rétablissement optimal, il est recommandé de s’abstenir de consommer de l’alcool les dix jours suivant votre opération.

Pendant ce délai, les boissons alcoolisées doivent être évitées après une greffe de cheveux. Si possible, suivez cette recommandation, car elle contribue à votre santé et peut avoir une influence positive sur l’issue de votre chirurgie capillaire. Le fait de ne pas boire d’alcool après l’opération est encore plus important qu’avant la greffe de cheveux. Au lendemain de l’intervention chirurgicale, les plaies doivent pouvoir guérir correctement.

A ce titre la cicatrisation de celles-ci ne doit pas être rendue inutilement difficile par la consommation de stimulants. Pour un bon résultat final de votre greffe, il est important que votre organisme soit dans les meilleures conditions physiques possibles. Par conséquent, vous ne devez pas l’affaiblir inutilement.

Les médicaments post-greffe ne doivent pas être mélangés avec de l’alcool.

Étant donné qu’une greffe de cheveux est une intervention chirurgicale, vous devez généralement prendre un antibiotique dans les jours qui suivent. Cela dans le but de vous protéger d’éventuelles infections. La consommation d’alcool a toutefois préséance sur les effets des antibiotiques. Cela peut augmenter considérablement le risque d’inflammation.

Attention aux dégâts liés à l’alcool

Chez de nombreuses personnes, boire de l’alcool rend également plus insouciant. Or, après une greffe de cheveux, il est particulièrement important de bien protéger votre tête. Par exemple, la consommation de stimulants peut vous faire perdre l’équilibre, avec le risque de vous cogner la tête. Ceci peut entraîner la perte des follicules pileux fraîchement greffés.

Conclusion: il est très important de s’abstenir de consommer de l’alcool avant et après une greffe de cheveux

Vous devez donc vous abstenir de consommer de l’alcool avant et après la transplantation de cheveux. Votre chirurgien capillaire vous éclairera certainement plus en détails à ce sujet. Pour résumer, il très est important de s’abstenir de boire de l’alcool une semaine avant l’opération. Cela vous permettra d’éviter des saignements abondants ou d’éventuelles douleurs lors de votre rétablissement.

Après votre chirurgie capillaire, la consommation de stimulants n’est pas recommandé pendant au moins 10 jours. Surtout car ils peuvent réduire l’effet du médicament que vous devez prendre après la greffe de vos cheveux. D’autres complications peuvent aussi intervenir, si vous ne suivez pas cette recommandation.

Ce n’est qu’avec une cicatrisation se déroulant de manière optimale que les nouveaux follicules pileux pourront se développer correctement dans la zone donneuse. S’abstenir de prendre toute forme de stimulants avant et après votre greffe de cheveux est donc capital pour que vous obteniez le meilleur résultat possible.