MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

implant capillaire pour corriger les cicatrices

Implants capillaires et cicatrices : le tour de la question

Rares sont ceux qui rêvent d’une cicatrice apparente sur le crâne. Il est donc parfaitement normal, lorsque l’on envisage des implants capillaires, de s’inquiéter de l’éventuelle cicatrice que cela pourrait laisser.

Ou peut-être vous demandez-vous s’il est possible d’avoir recours aux implants capillaires pour masquer une cicatrice ? Dans un cas comme dans l’autre, vous êtes tombés sur le bon article : on vous explique tout !

Sommaire


  1. Cicatrices et cheveux
  2. Ce qu’il faut savoir sur les implants capillaires pour masquer une cicatrice
  3. Effacer les cicatrices grâce à l’implant capillaire : ingrédients pour une intervention réussie
  4. La greffe capillaire laisse-t-elle une cicatrice ?
  5. Conclusion : l’implantation capillaire est idéale pour masquer une cicatrice disgracieuse

Cicatrices et cheveux


Lorsque les cheveux ne repoussent pas sur une cicatrice, on parle d’alopécie cicatricielle. Certains ont sûrement déjà fait leurs recherches sur le sujet. Pour les autres qui se demandent comment faire pousser des cheveux sur une cicatrice.

C’est tout bonnement impossible. L’étude du phénomène chez certaines souris autorise à espérer, mais la recherche prendra du temps. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a tout de même une solution en attendant : l’implant capillaire ! Vos cheveux peuvent en effet être transplantés sur les cicatrices afin de les masquer.

Comment faire pousser des cheveux sur une cicatrice : l’implant capillaire pardi !

Si les cheveux ne repoussent pas sur une cicatrice, c’est parce que les follicules pileux à cet endroit sont morts. Ce sont en effet ces derniers qui fabriquent le cheveu.

Or, lors d’une transplantation capillaire, on vous prélève justement des follicules pileux que l’on implante dans les zones chauves. Grâce à ces nouveaux follicules, les cheveux poussent de nouveau à ces endroits.

Un implant capillaire sur des cicatrices est donc possible mais présente tout de même quelques particularités. Voyons lesquelles.

Ce qu’il faut savoir sur les implants capillaires pour masquer une cicatrice


Première particularité de l’implant capillaire cicatrice, le tissu cicatriciel est moins irrigué que la normale. Cela signifie que les greffons reçoivent moins de sang que s’ils étaient placés dans de la peau saine.

Or, c’est de cet apport sanguin que les follicules pileux tirent les nutriments nécessaires à leur croissance. Le taux moyen de croissance des greffons est donc inférieur : 80% contre 90% pour une greffe de cheveux classique.

D’un autre côté, recouvrir des cicatrices nécessite généralement peu de greffons. De fait, ceux-ci passent moins de temps en dehors de l’organisme, ce qui augmente leur taux de survie.

Dans ce sens, les techniques de greffe FUE et DHI couplées sont souvent plus indiquées. Cela permet de prélever et d’implanter les greffons en un seul geste, optimisant leurs chances de survie.

Enfin, selon la gravité de la cicatrice à traiter, il faut parfois éliminer le tissu en excès avant de procéder à la greffe. Ce prétraitement n’est nécessaire que pour les cicatrices hypertrophiques.

Et si mon alopécie cicatricielle touche toute ma tête ?

Les cicatrices peuvent survenir pour des raisons très différentes et restent parfois larges et visibles. C’est particulièrement vrai pour les brûlures, où elles peuvent toucher toute la tête.

Dans ce cas, l’alternative est la greffe de cheveux synthétiques. Pour ceux qui ont peur de souffrir à nouveau de ces cicatrices, sachez que tout se fait sous anesthésie locale.

Effacer les cicatrices grâce à l’implant capillaire : ingrédients pour une intervention réussie


Mettre toutes les chances de réussite de son côté n’est pas très compliqué. Assurez-vous d’avoir ces deux ingrédients et votre implant capillaire masquera esthétiquement vos cicatrices :

  • Choisissez une clinique du cheveu professionnelle et réputée. Vous les identifierez à leurs bons avis clients et au fait qu’elles répondent aux standards internationaux.
  • Assurez-vous qu’un bilan capillaire détaillé soit effectué. Il faut que la personne qui s’en charge s’informe sur la cicatrice à couvrir et à son origine. Nos experts effectuent cette analyse gratuitement et sans engagement. Envoyez-leur quelques photos : ils en prennent connaissance puis vous rappellent pour en discuter et répondre à toutes vos questions !

La greffe capillaire laisse-t-elle une cicatrice ?


Aujourd’hui plus vraiment. Il y a quelques années de ça, la technique utilisée le plus fréquemment était la FUT. On enlevait alors une bande de peau de l’arrière de la tête pour y prélever des greffons. Cela résultait en une longue cicatrice linéaire à l’arrière du crâne.

Le domaine de la greffe de cheveux a depuis évolué et la technique FUE aujourd’hui la plus répandue, ne laisse pas de cicatrices visibles.

Conclusion : l’implantation capillaire est idéale pour masquer une cicatrice disgracieuse


Les implants capillaires sont à ce jour le seul moyen de faire repousser des cheveux sur une cicatrice.

La greffe de cheveux doit être effectuée dans une clinique réputée après un bilan capillaire minutieux. Dans les cas de cicatrices hypertrophiques, une première opération est nécessaire. Si tout le crâne est recouvert de tissu cicatriciel, il est possible de procéder à une greffe de cheveux synthétiques.

Aujourd’hui, la méthode de greffe la plus répandue, la FUE, ne laisse pas de cicatrice visible sur la zone donneuse. L’implant capillaire est donc tout indiqué pour effacer une cicatrice sur le cuir chevelu.

Cet article vous a convaincu de sauter le pas ? Passez au niveau suivant en contactant un de nos conseillers pour trouver la solution adaptée à votre situation personnelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.