MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): Nos mesures d’hygiène et de sécurité En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

une greffe de cheveux afro en Turquie, seulement si l’on prend le temps d’observer attentivement votre structure capillaire

Greffe de cheveux afro en Turquie, bonne ou mauvaise idée ?

Vous êtes bien placés pour le savoir : tous les types de cheveux, même crépus tombent. Si votre alopécie vous complexe, faire une greffe de cheveux afro en Turquie est effectivement une très bonne idée.

Car oui, les chevelures de type africaines peuvent aussi être restaurées avec succès grâce à la méthode de greffe de cheveux FUE. Il faut bien entendu prêter attention à quelques détails, que cet article passe en revue.

Sommaire


  1. Qu’est-ce que les cheveux crépus ont de particulier?
  2. Calvitie et cheveux afro : des causes qui diffèrent du cheveu caucasien
  3. Greffe de cheveux afro : la technique est la même, mais
  4. Quelles sont les chances de réussite de ma greffe capillaire afro en Turquie ?
  5. Greffe de cheveux afro ou pas, certaines choses restent les mêmes
  6. Conclusion : la structure capillaire, le point clé d’une greffe de cheveux afro en Turquie

Qu’est-ce que les cheveux crépus ont de particulier?


Une greffe de cheveux afro en Turquie est effectivement possible. Il n’empêche qu’elle diffère d’une greffe effectuée sur une personne aux cheveux de type caucasien.

La raison ? La structure des cheveux afros est bien particulière. D’un point de vue évolutionnel, ces derniers sont conçus comme protection au soleil.

Et ceci commence dès les follicules pileux, c’est-à-dire les poches qui produit les cheveux, sous le cuir chevelu. Là ou celui d’un cheveu raide sera vertical, il a la forme d’un S pour les cheveux crépus.

Cette courbure permet aux follicules de produire des cheveux épais et denses en forme de ressort. Second avantage, les cheveux sortent couchés le long de la peau pour couvrir le cuir chevelu de façon optimale. Dernière particularité, le follicule n’a pas une forme ronde mais plutôt aplatie.

Quant au cuir chevelu, il est adapté aux climats chauds et humides. La peau en est plus sèche et plus épaisse et les pores plus resserrés.

Calvitie et cheveux afro : des causes qui diffèrent du cheveu caucasien



Les cheveux et cuir chevelus de type afro sont donc faits pour résister aux climats chauds et humides. Or, dans des milieux l’étant peu, comme la Suisse ou la France métropolitaine par exemple, cela peut devenir un problème.

Les pores se resserrent encore plus à cause du manque d’humidité, empêchant le sébum de s’évacuer correctement. Cela va avoir un double effet pervers : tandis que le sébum stagne sous la peau et asphyxie les racines, le cuir chevelu en manque et s’assèche.

Cette sécheresse rend le coiffage des cheveux crépus difficile. Elle entraîne le recours à des pratiques comme le défrisage, les rajouts, les tissages… Mais aussi à des produits de soin capillaires trop graissants ou mal adaptés.

Alors qu’est ce que cela implique ? Bien que les zones dégarnies des cheveux afros, que ce soit chez l’homme ou chez la femme est plus souvent due à ces pratiques de coiffage agressives qu’aux causes classiques.

Bien entendu, cela n’empêche que votre calvitie peut avoir une origine héréditaire, alimentaire, etc. Mais cela signifie qu’un spécialiste doit se pencher sur votre cuir chevelu avant votre greffe de cheveux afro en Turquie.

Greffe de cheveux afro : la technique est la même, mais…


Chez Elithair, nous utilisons uniquement la méthode d’extraction d’unités folliculaires FUE pour nos implants capillaires. C’est aussi le cas pour la transplantation capillaire afro pratiquée dans notre clinique ultra moderne en Turquie.

Cette technique consiste à prélever les unités folliculaires une à une dans une zone donneuse définie à l’avance, généralement à l’arrière du crâne.

L’implantation de ces greffons dans la zone receveuse peut ensuite se faire via différentes techniques : Saphir, DHI, Percutanée… Tout dépend de votre situation.

En fait, ce qui va faire la différence, ce n’est pas la procédure de greffe utilisée. C’est l’expérience qu’a le praticien avec la greffe de cheveux afros.

Chez Elithair, vous êtes assuré d’une prise en charge experte de vos cheveux crêpus ! En effet, entouré de son équipe, le Dr Balwi a déjà opéré plus de 35 000 personnes.

Parmi ces patients ravis, des personnes aux cheveux afros, comme Jahy dont vous pouvez découvrir le témoignage vidéo sous-titré en français.

Un petit avantage tout de même par rapport aux chevelures caucasiennes. Il se trouve en effet qu’une greffe de cheveux afro nécessite de prélever moins de greffons. Les cheveux étant plus épais et plus volumineux, il en faut tout simplement moins pour couvrir une même surface.

Quelles sont les chances de réussite de ma greffe capillaire afro en Turquie ?


Votre greffe de cheveux afro en Turquie a toutes les chances de réussite… Du moment que l’analyse préopératoire est effectuée avec soin.

L’expert doit tenir compte du sens de croissance de vos cheveux. Cela nécessite une analyse préalable minutieuse où le praticien examine la perte de cheveux, mais aussi leur structure.

Cette analyse préliminaire permet de déterminer dans quelle direction la racine du cheveu est inclinée afin de l’extraire en douceur. C’est grâce à ceci que l’on obtient un résultat uniforme et un taux de croissance élevé.

Par conséquent, ne choisissez qu’une clinique qui, comme Elithair, offre une consultation détaillée. Nos experts analysent gratuitement et sans engagement votre situation capillaire, suite à quoi ils vous conseillent, toujours sans frais.

Pour finir, une fois en Turquie, la première étape est un entretien approfondi avec un chirurgien. De cette façon, votre greffe de cheveux afro est parfaitement planifiée et adaptée à votre situation personnelle.

Greffe de cheveux afro ou pas, certaines choses restent les mêmes


les techniques de coiffage des cheveux afro comme les lissages à répétition sont une des raisons qui amènent à recourir à une greffe de cheveux en TurquieComme nous venons de le voir, une greffe de cheveux afro en Turquie nécessite de bien choisir sa clinique. Or, ceci est un conseil valable pour toute greffe de cheveux.

Une autre chose qui aura toujours son importance, c’est la façon dont vous prenez soin de vos cheveux. Bien entendu, il faut suivre à la lettre les instructions post opératoires qui vous auront été données à la clinique.

Mais vous pouvez aussi faire beaucoup pour vos cheveux, et ce avant et après la greffe ! Comment ? En vous alimentant de façon saine ou en vous débarrassant de certaines habitudes et produits de soin mauvais pour vos cheveux.

Vous pouvez par exemple remplacer votre shampoing par celui du Dr Balwi, fait pour nourrir efficacement les racines de cheveux.

Conclusion : la structure capillaire, le point clé d’une greffe de cheveux afro en Turquie


En définitive, il est tout à fait possible de faire sa greffe de cheveux afro en Turquie avec succès. Les cheveux crépus ont une structure différente des caucasiens. Les follicule pileux poussent en forme de S et non à la verticale.

En conséquence, leur extraction doit être faite par un praticien expérimenté et après une analyse approfondie de votre situation capillaire.

Ça tombe bien : Elithair propose une analyse ainsi qu’un entretien téléphonique avec un spécialiste capillaire gratuit et sans engagement. Profitez-en maintenant et faites le premier pas vers votre greffe de cheveux afro en Turquie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.