MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): Nos mesures d’hygiène et de sécurité En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

De quoi à l’air une greffe de cheveux après 10 ans

Greffe de cheveux après 10 ans : évolution, durée de vie… à quoi s’attendre sur le long terme ?

Vous vous demandez de quoi à l’air une greffe de cheveux après 10 ans ? À défaut de vous le montrer, on vous explique tout sur le sujet.

Longévité d’une greffe de cheveux, facteurs qui peuvent influencer sa tenue, conseils pour en prendre soin… C’est parti pour une greffe de cheveux magnifique même après 10 ans !

Sommaire


  1. Pourquoi les cheveux greffés ne retombent pas ?
  2. Attention : ces 3 facteurs peuvent influer sur l’état de votre greffe de cheveux après 10 ans
  3. Lorsque plusieurs opérations sont nécessaires
  4. 4 conseils pour que votre greffe de cheveux soit toujours belle après 10 ans
  5. Conclusion

Pourquoi les cheveux greffés ne retombent pas ?


Voyons d’abord pour quelle raison les cheveux transplantés ne craignent plus la redoutable alopécie androgénétique. C’est assez simple : en fait, les follicules pileux sur votre tête n’ont pas tous exactement les mêmes caractéristiques.

Ceux situés à l’arrière du crâne, qu’on nomme zone donneuse sont particuliers. Ils sont peu ou pas sensibles à la dihydrotestostérone (DHT).

Cette hormone qui provoque l’alopécie chez les personnes y étant génétiquement sensibles n’a donc aucun effet sur eux… Et ce même lorsqu’on les transplante.

Relativiser : la chevelure évolue avec l’âge

Du moins, ils ne retombent pas à cause de la DHT. En effet, même avec une greffe de cheveux, après 10 ans, votre chevelure n’aura pas le même aspect.

Car avec l’âge, alopécie androgénétique ou pas, on perd quoi qu’il arrive en épaisseur et en densité. Cela se voit bien sur les personnes âgées. Même lorsque leur chevelure reste complète, elle n’a plus le même aspect qu’à leurs 25 ans.

Il y a donc toujours un pourcentage de perte lié à la vieillesse et une diminution de l’épaisseur de vos cheveux. Hé oui, après 10 ans, vos cheveux auront vieilli et ce même après une greffe de cheveux.

Attention : ces 3 facteurs peuvent influer sur l’état de votre greffe de cheveux après 10 ans


Si vous voulez conserver votre greffe de cheveux après 10 ans, il importe de faire bien attention à ces 3 facteurs.

  • Une greffe faite très jeune

Si vous faites une greffe de cheveux aux alentours de la vingtaine, c’est que votre alopécie androgénétique est particulièrement agressive.

Dans ce cas, il faudra continuer même après la greffe à utiliser des traitements pour stopper la perte. Sans quoi avec le temps vos cheveux implantés risquent de retomber.

  • Les produits agressifs pour les cheveux

Plus particulièrement les plaques chauffantes, les lissages et fers à lisser… Bref, le fait de soumettre fréquemment ses cheveux à de hautes températures peut provoquer une chute des greffons implantés.

  • Technique de la bandelette

Nous avons de bonnes raisons de ne pas pratiquer la technique de la bandelette ou FUT. Celle-ci en est une. En effet, on constate fréquemment après 10 ans la perte d’une partie des unités folliculaires après la réalisation d’une greffe FUT.

S’il n’existe pas encore d’explication scientifique officielle à ces observations, on suppute que c’est probablement dû à la méthode elle-même. Les futurs implants capillaires sont plus manipulés lors d’une FUT, ce qui pourrait les affaiblir et être responsables de leur chute.

Lorsque plusieurs opérations sont nécessaires


Selon l’ISHRS, les patients ont parfois besoin d’une ou plusieurs greffes de cheveux supplémentaires.

En voici les raisons :

  • Votre perte de cheveux androgénétique progresse et une greffe capillaire est nécessaire au maintien de la couverture capillaire souhaitée.
  • Votre greffe de cheveux réalisée autrefois n’utilisait pas les techniques raffinées disponibles aujourd’hui. Une nouvelle procédure peut être souhaitée pour obtenir un aspect plus naturel.
  • Vous souhaitez une plus grande densité dans la zone greffée précédemment.
  • La position de votre ligne frontale doit être ajustée vers l’avant ou l’arrière afin d’être appropriée à votre âge.

Un médecin expérimenté dans la greffe de cheveux est capable d’anticiper l’évolution de la perte de cheveux. Il peut ainsi par exemple créer une réserve de greffons pour de futures interventions.

Il est donc capital d’avoir une discussion approfondie avec un spécialiste avant votre greffe de cheveux. Celui-ci peut prendre en compte vos besoins d’interventions ultérieures et concevoir un plan de traitement à long terme en conséquence.

Chez Elithair, on inspecte votre cuir chevelu gratuitement et sans engagement. Pourquoi ? Simplement car nous considérons que vous devez avoir toutes les informations en main pour prendre votre décision.

4 conseils pour que votre greffe de cheveux soit toujours belle après 10 ans


Le dr balwi s'est lui même fait greffer les cheveux et avec des soins adaptés, le résultat de sa greffe de cheveux tient même après 10 ansAvec ces quelques bons plans, vous assurez la survie de votre greffe de cheveux après 10 ans.

  1. Choisissez bien votre technique de greffe

Renseignez-vous sur la manière dont les greffons sont extraits de l’arrière de la tête. Nous l’avons vu, la technique FUT est soupçonnée de favoriser la chute des cheveux greffés. Bannissez là de votre liste de solutions et préférez la FUE, moins invasive.

En plus d’un meilleur taux de survie des greffons elle offre un rétablissement est plus rapide, pourquoi s’en priver ?

  1. Soyez raisonnables en termes de coiffure

Profitez de votre greffe de cheveux pour mettre un stop aux soins capillaires agressifs pour vos cheveux.

Cela inclut les lissages et plaques chauffantes, mais aussi les shampoings, les colorations d’oxydation et les produits coiffants.

Faites le vide dans les placards et dirigez-vous vers des produits naturels et doux. Vous pouvez même commencer dès maintenant en visitant notre boutique en ligne.

  1. Surveillez votre alimentation

Pour produire des cheveux solides et flamboyants comme on les aime, leurs racines ont besoin de nutriments.

Mangez donc équilibré ! Vous réduisez ainsi les chances de carences en ces nutriments et vous assurez une chevelure résistante. Et puis ça ne peut pas faire de mal.

  1. Continuez vos traitements

Si votre médecin vous indique de continuer votre traitement contre l’alopécie après votre greffe… faites-le !

Il est facile de se laisser gagner par l’insouciance à la vue de sa chevelure retrouvée, mais pensez au futur. Si vous voulez que votre greffe de cheveux après 10 ans ait encore de l’allure, il ne faut pas la maltraiter.

Conclusion : une bonne hygiène de vie est la clé d’une greffe de cheveux qui dure


Le résultat d’une greffe de cheveux après 10 ans aura donc évolué. Si les racines de cheveux que l’on implante sont insensibles à la DHT, il n’empêche que les cheveux vieillissent aussi. Ils perdent inévitablement en épaisseur et en densité.

Certains facteurs peuvent aussi causer la perte des greffons. Une technique de greffe dépassée ou des pratiques de coiffure agressive par exemple.

Il est aussi possible qu’une greffe de cheveux supplémentaire doive avoir lieu après 10 ans. C’est notamment assez fréquent chez les personnes ayant eu leur première greffe avant 30 ans.

Le besoin de greffes supplémentaires peut être estimé dès votre première greffe. Pour cela, il convient d’avoir un entretien préliminaire détaillé : chez nous, il est gratuit et sans engagement ! Elithair, fait tout pour des résultats finaux parfaits pour votre greffe de cheveux, après 10 ans ou quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.