MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): Nos mesures d’hygiène et de sécurité En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

Pour être efficace contre la chute de cheveux, le minoxidil doit être massé longuement sur le cuir chevelu

Le Minoxidil, solution contre la chute des cheveux ?

Le Minoxidil est une solution pour application locale utilisée dans le traitement de la chute de cheveux. Accessible en vente libre en pharmacie, il se masse sur le cuir chevelu par application de 1 ml.

Comme tous les traitements médicamenteux, son utilisation n’est pas anodine et il est susceptible de déclencher des effets secondaires. Est-il une solution viable contre la chute des cheveux ?

Sommaire


  1. Qu’est-ce que le Minoxidil ?
  2. Le Minoxidil est-il dangereux ?
  3. Le Minoxidil est-il efficace ?
  4. Quelles sont les solutions alternatives ?
  5. Conclusion : le Minoxidil n’est qu’une solution temporaire pour faire repousser vos cheveux

Qu’est-ce que le Minoxidil ?


Le Minoxidil se présente sous forme de lotion dont il faut appliquer 2 fois par jour 1 ml sur le cuir chevelu. Pour qu’elle atteigne les follicules pileux, il faut masser la solution du bout des doigts sur le cuir chevelu, en partant du centre de la zone à traiter. La solution est dosée à 2%. Il est indiqué en cas de perte des cheveux.

S’il est effectivement en vente libre, il est tout de même prudent de demander conseil à son médecin avant de commencer un traitement au Minoxidil.

Appliqué localement, il stimule la croissance des kératinocytes, les cellules présentes dans le bulbe capillaire responsables de la pousse des cheveux.

Le Minoxidil est-il dangereux ?


Pour ne pas risquer effets secondaires avec le minoxidil cheveux, il faut respecterIl suffit de jeter un œil à la notice du Minoxidil pour comprendre qu’il n’est pas sans effets secondaires:

  • La prise en est interdite chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants ;
  • Il s’adresse uniquement aux personnes qui ont entre 18 et 65 ans ;
  • Il ne faut pas l’utiliser dans le cas où la zone à traiter présente des lésions.

Le Minoxidil est une molécule chimique active, il convient donc de respecter scrupuleusement les dosages et les recommandations de l’ordonnance ou du médecin traitant, sous peine d’être victime d’effets secondaires. Il devient dangereux s’il est ingéré, en contact avec les muqueuses ou appliqué sur un cuir chevelu qui comporte des lésions.

Il ne faut surtout pas dépasser 2 ml sans avis médical. Les effets secondaires observés, s’ils ne s’appliquent pas à tous les utilisateurs, sont non négligeables : lésions cutanées mineures et irritation locale pour les plus fréquents ; mais aussi tachycardie, prise de poids ou encore diminution de la pression artérielle.

Comme il contient de l’alcool, le Minoxidil est asséchant et est donc déconseillé pour les cuirs chevelu secs. Si les précautions de traitement sont scrupuleusement respectées et que la dose maximale de 1 ml n’est pas dépassée, les effets secondaires autres que les démangeaisons sont rares.

En revanche, en cas de non-respect de la posologie, ils peuvent être graves. Les démangeaisons restent assez fréquentes mais ne sont pas dangereuses tant qu’elles ne sont pas accompagnées de lésions.

Le Minoxidil est-il efficace ?


S’il est efficace pour faire cesser la perte de cheveux et les rendre plus épais dans le cas de l’alopécie androgénétique, le Minoxidil ne fait pas non plus de miracles : il ne fera pas repousser les cheveux sur un crâne chauve.

De plus, il présente un inconvénient non négligeable : il s’agit d’un traitement à vie. L’arrêt du traitement entraîne en effet un retour à l’état capillaire de départ.

Il est conseillé de faire des cures de deux mois à réitérer. Tout arrêt du traitement durant les deux mois de traitement conseillés provoque un retour à l’état habituel des cheveux.

Autre inconvénient de taille : un certain coût financier à long terme. Enfin, il ne sera pas efficace en cas de chute brutale des cheveux comme l’effluvium télogène.

Quelles solutions alternatives ?


Si vous perdez vos cheveux, essayez l’aloe vera avant de vous tourner vers le minoxidilAvant de vous lancer dans un traitement médicamenteux, n’hésitez pas à essayer des solutions plus naturelles telles que des gommages pour stimuler la microcirculation du cuir chevelu ou l’application de gel d’aloe vera.

Vous trouverez de nombreux articles sur ces solutions sur notre blog. Si cela ne suffit pas à freiner la perte de vos cheveux, vous pouvez vous diriger vers des compléments alimentaires ciblés contre la chute des cheveux.

Conclusion : le Minoxidil n’est qu’une solution temporaire pour faire repousser vos cheveux



Le Minoxidil ne fera pas repousser vos cheveux, il faut donc commencer à l’utiliser dès la perte de cheveux modérée. Il en freinera leur chute et, en les rendant plus épais, il donnera l’illusion d’une repousse.

Néanmoins, aucun médicament ne fera repousser des cheveux là où ils ont déjà disparus. Le minoxidil est surtout efficace en cas d’alopécie androgénique.

Si votre chute de cheveux est récente et progressive, essayer d’autres solutions avant de vous lancer dans un traitement médicamenteux est un choix judicieux.

Le Minoxidil peut être une réponse à votre alopécie si ces méthodes de première intention n’ont pas fonctionné et si vous ne présentez pas de contre-indication. Mais il faut être conscient des effets secondaires possibles et du caractère contraignant du traitement.

D’autre part, n’espérez pas que cela fasse repousser vos cheveux ; stopper une calvitie, ce n’est pas l’annuler. Plus vite vous réagirez face à ce problème, plus vous serez efficace. N’oubliez pas que pour faire disparaître des zones chauves, une greffe de cheveux – avec Elithair – sera bien plus efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.