Offre Summer Deal ! Économisez 400 € !

image d’une séquence d’adn, contenant d’éventuels marqueurs génétiques de la calvitie héréditaire

La calvitie est-elle héréditaire ?

13 % des français se sentent concernés par la perte de cheveux. Elle peut avoir des causes diverses, pas toutes héréditaires. Cependant, la calvitie héréditaire existe : c’est la plus répandue de toutes les causes, en particulier chez les hommes.

Sommaire


  1. Qui transmet le gène de la calvitie ?
  2. Comment se présente une calvitie héréditaire chez l’homme ?
  3. Qu’est-ce qui favorise la calvitie ?
  4. La solution efficace contre la calvitie héréditaire
  5. L’essentiel sur la calvitie héréditaire

Qu’est-ce qui favorise la calvitie ?


La croyance populaire veut que le gène de la calvitie soit transmis par la mère. À savoir que les hommes sont porteurs des chromosomes X (provenant de la mère) et Y (venant du père).La réponse n’est pas si simple. Deux études éclairent cette question.

Une affaire de famille

  • En 2008, une équipe de recherche a scruté le génome de 1 125 hommes atteints de calvitie héréditaire. Les chercheurs ont découvert deux variantes génétiques auparavant inconnues sur le chromosome 20 augmentant le risque de calvitie androgénétique. Comme le chromosome 20 n’est pas un chromosome sexuel, il peut venir du père comme de la mère. Selon les résultats, le risque qu’un homme présente une calvitie génétique est d’1 sur 7.
  • Plus récemment, en 2017, une étude mené par l’Université d’Édimbourg a identifié 287 marqueurs génétiques de l’alopécie androgénétique. Parmi eux, seulement 40 sur le chromosome X, hérité de la mère chez les hommes.

Pour résumer, il n’existe pas un gène de la calvitie, mais plusieurs marqueurs génétiques. Il faudra attendre de nouvelles avancées dans la recherche pour en savoir plus.

Comment se présente la calvitie héréditaire chez l’homme ?


infographie de l’échelle de Norwood Hamilton, permettant de suivre l’évolution de la calvitie héréditaire chez l’homme

Aussi appelée alopécie androgénétique, celle-ci résulte d’une sensibilité héréditaire des racines de cheveux aux hormones mâles (androgènes). Le cycle de vie du cheveu s’accélère sous leur influence et ne renouvelle pas automatiquement les follicules pileux

Ici la perte de cheveux se développe progressivement. Elle apparaît d’abord au niveau des tempes, puis s’étend à l’ensemble des golfes. Ensuite, le sommet du crâne est atteint. Les deux zones chauves s’étendent ensuite progressivement jusqu’à se rejoindre.

La zone de l’arrière de la tête, entre les deux oreilles, est épargnée : les cheveux y résistent à l’action des androgènes.

Et chez la femme ?

Ce type de perte de cheveux touche seulement 2% des femmes. En effet, chez ces dernières, les hormones femelles (oestrogènes et progestérone) exercent un effet protecteur.

Qui plus est, la chute de cheveux féminine est diffuse. Elle atteint l’ensemble du crâne, ce qui la rend plus discrète.

Qu’est-ce qui favorise la calvitie ?


Certains facteurs peuvent aggraver une calvitie héréditaire.

  • Manger déséquilibré peut entraîner des carences à l’origine d’une perte de cheveux.
  • Le stress chronique, c’est-à-dire prolongé, a des effets délétères sur la chevelure.
  • Les produits capillaires trop agressifs (shampoings, teintures, défrisage, permanente) abîment les cheveux.
  • Certains médicaments peuvent avoir pour effet secondaire une chute de cheveux, c’est alors indiqué sur la notice.

La solution efficace contre la calvitie héréditaire


Certes, il existe des traitements médicamenteux préventifs tels que le minoxidil ou finasteride ralentissant la progression de la calvitie. Mais cela n’empêche pas le processus de chute de cheveux si il y a une pause ou un arrêt du traitement. 

La greffe de cheveux : l’option définitive contre la calvitie

Après 45 ans, la chute de cheveux liés à la calvitie s'intensifie et amoindrit de moitié les chances de retrouver des cheveux denses sans un bon traitement. c'est pourquoi, il est judicieux de s'occuper en amont de la perte de ses cheveux et de consulter un praticien pour vous donner tous les informations sur le possibilité d'une transplantation capillaire pour votre calvitie.

La greffe de cheveux est l'alternative définitive pour stopper le phénomène. L'intervention consiste à prélever des racines de cheveux à l’arrière du crâne pour les implanter et combler les zones chauves ou dégarnies. À ce jour, c'est le seul des traitements contre la calvitie qui soit durable.

L’essentiel sur la calvitie héréditaire


  • La calvitie héréditaire est la cause de calvitie la plus courante chez l’homme.
  • Plus de 287 marqueurs génétiques de l’alopécie androgénétique ont été identifiés.
  • La calvitie progresse selon un schéma précis. Chez la femme, elle touche tout le cuir chevelu.
  • Une mauvaise alimentation et trop de stress peuvent aggraver une calvitie héréditaire.
  • Parmi toutes les solutions possibles, seule la greffe de cheveux est définitive.

Vous avez d'autres questions à ce sujet ou souhaitez avoir plus de précisions sur nos prestations ? Alors n'hésitez pas à contacter nos conseillers qui se feront un plaisir de vous répondre. Ils peuvent, en plus, vous proposer un bilan capillaire gratuit et sans engagement.

FAQ

Quels sont les premiers signes de la calvitie héréditaire ?

Les premiers signes incluent un amincissement progressif des cheveux, principalement sur le dessus de la tête et les tempes.

La calvitie héréditaire peut-elle être prévenue ?

Bien qu’il soit difficile de prévenir complètement la calvitie héréditaire, des traitements précoces et des habitudes de vie saines peuvent ralentir sa progression.

Quels sont les effets secondaires des traitements médicamenteux contre la calvitie héréditaire ?

Les effets secondaires peuvent inclure des irritations du cuir chevelu, des changements hormonaux, et parfois une diminution de la libido ou des troubles sexuels.

La calvitie héréditaire affecte-t-elle les femmes de la même manière que les hommes ?

La calvitie héréditaire chez les femmes est souvent moins prononcée et se manifeste par un amincissement diffus plutôt que des zones entièrement chauves.

Combien de temps faut-il pour voir des résultats après une greffe de cheveux ?

Les résultats d’une greffe capillaire peuvent commencer à être visibles après trois à six mois, avec des résultats complets généralement observés après 12 à 18 mois.

uels types de spécialistes dois-je consulter pour la calvitie héréditaire ?

Il est recommandé de consulter un dermatologue ou un spécialiste en chirurgie capillaire pour obtenir un diagnostic précis et discuter des options de traitement.

Y a-t-il des alternatives naturelles aux traitements médicamenteux pour la calvitie héréditaire ?

Des solutions naturelles incluent une alimentation riche en vitamines et minéraux essentiels, l’utilisation d’huiles essentielles comme le romarin, et des techniques de réduction du stress.