Image d'une femme souffrant d'une perte de cheveux se secoue la tête

Chute de cheveux post Covid : que faire ?

Les scientifiques en ont appris davantage sur l’ensemble des symptômes des personnes atteintes de la Covid. Si l’essoufflement, la température élevée et la toux ont été rapidement remarqués, les effets prolongés de la Covid ne deviennent que maintenant plus apparents.

La perte du goût et de l’odorat ainsi que la fatigue sont couramment signalées comme des effets secondaires à long terme de l’infection par le virus. La chute de cheveux post covid est également devenue un symptôme de plus en plus courant de l’infection par Covid-19. Découvrez dans cet article les raisons de la perte de cheveux due au virus et les moyens de la combattre.

Sommaire


  1. Déclencheurs physiques de la perte de cheveux Covid
  2. Déclencheurs émotionnels à l’origine de la chute de cheveux post Covid
  3.  Guérison et traitement de la perte de cheveux après Covid
  4. À retenir

Déclencheurs physiques à l’origine de la perte de cheveux Covid


En raison de la fièvre provoquée par le virus, le corps est en état de choc sous un stress physique. En conséquence, le phénomène “ appelé effluvium télogène ”, une perte importante de cheveux soudaine, peut se produire.

Dans ce cas, le corps est mis en situation de stress et le cycle capillaire est perturbé. Les cheveux souvent en phase de croissance passent en phase de repos. Il en résulte une augmentation de la quantité de cheveux tombants, passant de 10 % à 50 %.

Si la gravité de la chute de cheveux peut varier, elle ne dépend pas de l’intensité du virus. Les personnes infectées et sans symptôme persistant peuvent finir par perdre une grande quantité de cheveux. Comme l’organisme est soumis à un stress, les nutriments sont détournés vers les organes vitaux. Par conséquent, la croissance des cheveux devient secondaire.

Alopécie Areata

Selon les dernières études, la Covid peut entraîner un type de chute capillaire, plus irrégulière qu’un perte classique. Les théories mettent en avant que le virus puisse submerger le système immunitaire. L’organisme considère le cheveu comme un corps étranger et l’attaque. Ce dysfonctionnement se nomme alopécie areata.

Fonction thyroïdienne

Le virus peut avoir des répercussions hormonales ou nutritionnelles sur le corps humain, provoquant un déséquilibre. Des études ont rapporté que la Covid peut provoquer des dérèglements de la glande thyroïde.

Cela se manifeste par un gonflement du cou accompagné de douleurs lors de la déglutition. L’hyper ou l’hypoactivité de la thyroïde peut entraîner un dérèglement capillaire. Allez un spécialiste, si vous êtes préoccupé(e) par votre glande thyroïde.

Photo d'un technicien en laboratoire faisant une analyse d'un test Covid-19

Les déclencheurs émotionnels à l’origine de la chute de cheveux post Covid


Les déclencheurs physiques ne sont pas les seuls responsables de la perte de la masse capillaire. Une hausse de chute de cheveux due à la Covid se distingue à cause des déclencheurs émotionnels. Les cellules des follicules pileux sont altérées à la base, ce qui inhibe les molécules nécessaires à la croissance saine des cheveux. La production d’hormones mâles augmente sécrétée par la glande surrénale. 

La montée de stress peut placer prématurément les follicules pileux en phase de repos. En effet, le stress peut avoir un résultat aggravant, entraînant une nouvelle perte de cheveux après la première chute.

Perte de cheveux sans contracter le virus

La Covid-19 n’est pas la seule cause de la perte de cheveux. La situation de la pandémie mondiale a fait augmenter de manière générale l’effluvium télogène. Qu’il s’agisse de l’isolement dû à la quarantaine, de la perte d’un emploi ou d’un être cher, la chute de cheveux due à ce stress a été signalée en même temps que par les personnes qui ont connu la maladie.

Guérison et traitement de la perte de cheveux après la Covid


Des variations dans l’apparition et la guérison de cette forme d’effluvium télogène ont été observés. La perte capillaire se produit plus rapidement que dans un cas normal. Souvent, les gens commencent à perdre leurs cheveux 3 mois après l’incident déclencheur de l’effluvium télogène.

Selon les dernières études, les personnes voient une perte de leurs cheveux post covid entre 45 et 60 jours seulement après l’avoir contracté. Cela a également un impact sur le temps de guérison, les rapports montrant une récupération beaucoup plus rapide des cheveux en 2 à 3 mois, par opposition aux 6 mois habituels.

Surveiller la chute des cheveux permet d’observer la gravité pour les personnes ayant une chute capillaire aiguë. Pour ce faire, brossez les cheveux pendant 60 secondes et recueillez les cheveux pour voir combien sont perdus de manière régulière. Au fil du temps, vous pourrez déterminer si la perte de cheveux s’améliore ou non. Les experts ont noté que cette méthode a par ailleurs contribué à une meilleure gestion du stress, ce qui permet de réduire la perte capillaire supplémentaire.

Même après la repousse, les cheveux ne semblent pas aussi épais qu’avant. Étant donné que les cheveux poussent lentement, il peut falloir jusqu’à deux ans pour qu’une personne dont les cheveux perdus avaient la longueur des épaules retrouve cette longueur. Ce phénomène est peut-être plus visible chez les femmes que chez les hommes, mais il peut toucher les deux sexes.

homme en train de regarder sa chute de cheveux devant un miroir

L’effluvium télogène chronique et les longs poils

Chez moins de 10 % des personnes, l’effluvium télogène peut devenir chronique. Si la phase de mue dépasse les 6 mois, il y a lieu de s’inquiéter. Ce phénomène peut durer des années et se retrouve comme symptôme possible chez les patients souffrant de covid long. Si le corps subit toujours un stress dû à une maladie prolongée, la perte de cheveux se poursuit. 

Même en cas d’effluvium télogène chronique, tous les cheveux ne tomberont pas. La proportion de perte de cheveux ne dépassera pas les 50 %.

Options de traitement contre la chute de cheveux post covid

Pour les personnes souffrant d’un cas régulier d’effluvium télogène, la perte de cheveux devrait disparaître d’elle-même. Une fois que le corps a traité le virus, de nouveaux cheveux commencent à pousser. Assurez-vous que d’autres facteurs ne contribuent pas à la chute de cheveux due à Covid. Si par exemple, vous pensez avoir une carence en nutriments ou une irrégularité hormonale, consultez votre médecin pour des tests. 

Les bons produits de soins capillaires sont essentiels pour contribuer à la repousse de vos cheveux. Consultez notre gamme de produits sans parabène ni silicone pour stimuler votre cuir chevelu, pour des cheveux sains et forts.

Pour les personnes souffrant d’un effluvium télogène prolongé ou chronique, vous devrez peut-être vous tourner vers des thérapies médicales pour combler le fossé entre la perte des cheveux et leur repousse.

Des produits comme le minoxidil peuvent être utiles pour encourager la repousse pendant cette période. Si vous avez du mal à faire repousser vos cheveux sur une période plus longue, une greffe de cheveux est une solution à long terme pour une repousse permanente des cheveux disparus.

À retenir


La chute de cheveux post covid est de plus en plus fréquente, comme le montrent les études sur les effets à long terme du virus. Bien qu’elle disparaisse souvent d’elle-même, des solutions existent pour favoriser la pousse des cheveux.

Notre gamme de produits est conçue pour renforcer la repousse capillaire. Une perte de cheveux persistante ? Contactez l’un de nos experts pour savoir vos possibilités pour une greffe de cheveux.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.