choisissez la meilleure clinique d'istanbul afin de réussir votre implant cheveux en turquie

L’implant cheveux : réussir sa greffe capillaire en 2022

L’implant cheveux est aujourd’hui une pratique répandue. Au fur et à mesure des années, la recherche médicale a permis de perfectionner les méthodes de greffe capillaire. Il est donc important de se tenir au courant des dernières avancées dans ce domaine, d’autant plus si on envisage un implant capillaire.

Cet article vous donne l’essentiel des informations concernant l’implant cheveux en 2022. En plus d’un tour d’horizon général, il présente aussi l’implant cheveux en Turquie, pays à la pointe dans ce secteur.

Sommaire


  1. Qui est concerné par l’implant cheveux ?
  2. 4 conseils essentiels pour un implant cheveux en Turquie réussi
  3. Comment se passe une session d’implant cheveux en Turquie ?
  4. DHI, SDHI, Percutanée, Saphir : une méthode qui s’adapte à vous
  5. Est-il possible d’augmenter sa densité capillaire grâce à l’implant cheveux ?
  6. En résumé

Qui est concerné par l’implant cheveux ?


On aurait de plus en plus tendance à vous répondre : tout le monde. La perte de cheveux concerne davantage de personnes : sa progression a augmenté de 32% entre 1990 et 2015.

L’implant cheveux est principalement indiqué dans le cadre de la forme la plus courante d’alopécie : la calvitie androgénétique. Dans une moindre mesure, l’alopécie cicatricielle peut être traitée ainsi que ses autres étiologies.

La greffe de cheveux n’est pas uniquement réservée aux personnes d’âge mûr ! Certaines personnes voient leur chevelure tomber précocement et sont éligibles pour une implantation capillaire. Avant de pouvoir envisager une intervention, il faut parfois attendre la stabilisation de la chute.

Implant cheveux en Turquie : des prix accessibles à tous


faire une greffe de cheveux en turquie est trois fois moins chere qu une prestation similaire en france

La greffe de cheveux a beau être possible pour toutes les personnes atteintes d’alopécie, encore faut-il pouvoir se l’offrir. L’alopécie androgénétique n’est pas considérée comme une maladie, l’opération relève du domaine de la chirurgie esthétique. L’assurance maladie ne la prend pas en charge.

Si l’on souhaite se faire opérer en France, cela devient vite un gouffre financier. Le coût peut rapidement excéder les 6000€.

Pour une prestation du même standard, une clinique capillaire turque propose une prise en charge aux alentours de 2000€. La raison première de cette différence de prix : un coût de la vie globalement plus bas dans le pays du Bosphore. En quelques années, la Turquie s’est imposée comme référence mondiale de la chirurgie esthétique en proposant la même qualité de soins opératoires qu’en Union Européenne.

En sélectionnant sa clinique avec soin, vous évitez les greffes de cheveux low-cost. Avec les services d’Elithair, vous serez accompagné(e) dans toutes les étapes de votre chirurgie capillaire pour un résultat optimal et garanti !

4 conseils essentiels pour un implant cheveux en Turquie réussi


1. Consultez votre spécialiste

Si vous n’êtes pas sûr(e) que votre chute de cheveux ait un caractère héréditaire, prenez rendez-vous au préalable avec un praticien. Rapprochez-vous de votre médecin traitant et demandez-lui qu’il vous oriente vers un dermatologue. Pour vous faire rembourser de cette consultation, respectez le parcours de soins !

Vous pouvez toujours décider de commencer par notre analyse capillaire gratuite. Sachez cependant qu’au moindre doute sur l’origine de votre calvitie, nos experts capillaires vous donneront eux aussi ce conseil.

2. Prenez le temps de bien choisir votre clinique

Ne vous précipitez pas sur cette partie capitale ! Le suivi de votre greffe de cheveux commence dès votre première consultation et pas lorsque vous arrivez à la clinique.

Voici les informations à contrôler lors du choix d’une clinique :

  • L’équipe de la clinique doit être facilement joignable et disponible pour répondre à vos question
  • Des implants garantis et un suivi dans votre langue durant tout le parcours
  • Des avis clients positifs facilement accessibles
  • Un médecin en chef spécialiste du domaine et expérimenté
  • Une clinique aux normes internationales

3. Soin capillaire en prévention

Un cuir chevelu bien nourri signifie une cicatrisation plus rapide, des greffons plus résistants et en définitive une vitesse et un taux de repousse améliorés. Mais comment ?

La première chose à faire, c’est d’adapter votre alimentation. En accord avec un médecin, vous pouvez débuter un traitement au minoxidil. Une bonne santé capillaire vous permet d’optimiser le résultat de votre implant cheveux.

De notre côté, nous fournissons un kit de préparation livré au domicile de tous nos patients avant l’intervention. Pour les soins post opératoires, les produits vous sont eux remis à la clinique.

4. Un service abordable ne signifie pas une qualité négligeable

Le prix d’un implant cheveux en Turquie est, à service égal, bien plus bas qu’en France. En cas de doute, assurez-vous que les prix proposés par la clinique restent dans la moyenne pratiquée dans le pays. Le forfait tout compris (hôtel, transferts, prise en charge et suivi post opératoire) revient généralement autour de 2000 €.

Comment se passe une session d’implant cheveux en Turquie ?


Avant tout, le médecin en chef vous reçoit en consultation pour vous ausculter et donner les détails et le déroulement de votre transplantation. Ensemble, vous définissez la/les zone(s) exacte(s) où seront implantées vos unités folliculaires ainsi que le nombre de greffons. Une fois que vous êtes d’accord, la procédure d’implant cheveux peut commencer.

Les greffons sont d’abord prélevés, généralement dans la zone occipitale appelée « zone donneuse », puisque les cheveux y sont programmés pour ne jamais tomber.

Ensuite, les unités folliculaires sont ensuite préparées et conservées, puis implantées sur la zone receveuse, la partie du cuir chevelu dégarnie.

Pour effectuer l’extraction folliculaire, deux méthodes sont plébiscitées :  la FUT (technique de la bandelette) et la FUE. Chez Elithair, nous ne proposons seulement la greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction). Nous estimons que la FUT est une technique obsolète présentant moins d’avantages significatifs pour le patient.

DHI, SDHI, Percutanée, Saphir : une méthode qui s’adapte à vous


a elithair nous utilisons uniquement la technique fue pour nos implants cheveux

La technique FUE est la plus récente des techniques d’extraction. Ce travail précis se fait avec un foret d’1 mm de diamètre pour prélever les bulbes pileux un à un, pratiquée sous anesthésie locale. Comme expliqué plus tôt, les follicules pileux sont entre-temps préservés et nourris, puis implantés dans la zone receveuse.

Le prélèvement des greffons se fait toujours de la même manière et implique de raser la zone donneuse. Pour ce qui est de l’implantation des cheveux en revanche, vous avez le choix entre plusieurs méthodes :

  • La méthode Saphir : nous utilisons des lames fines en saphir permettant d’effectuer une ouverture des canaux en forme de V pour y déposer les greffons. Cela permet de déterminer encore plus précisément le sens dans lequel vont pousser les futurs cheveux.
  • La méthode percutanée : Cette technique s’adapte particulièrement pour les patient(e)s ayant les cheveux fins pour corriger leur ligne capillaire.
  • La méthode DHI : ici, l’unité folliculaire est implantée tout de suite après son prélèvement. Grâce à l’utilisation d’un instrument de pointe, le stylo implanteur Choi, les greffons peuvent être implantés directement sur la zone receveuse.
  • La méthode SDHI : elle combine implantation Saphir et DHI. C’est une exclusivité mondiale, développée par le Dr Balwi. Les greffons sont implantés sur la ligne frontale avec la méthode Saphir. Les autres zones chauves, elles, sont traitées avec la technique DHI.

Ainsi, vous avez la possibilité de choisir le meilleur système pour retrouver une chevelure après 12 mois, correspondant parfaitement à vos attentes.

Est-il possible d’augmenter sa densité capillaire grâce à l’implant cheveux ?


Les variations de la méthode d’implantation capillaire permettent donc de personnaliser sa session d’implant cheveux en Turquie et augmenter sa densité capillaire. Cette demande vient souvent des femmes souhaitant abaisser leur ligne frontale pour corriger les cheveux fins sur le tempes après une perte de cheveux sans repousse régulière.

Pour les autres patients, plusieurs facteurs est à prendre en compte pour savoir si une densité capillaire à 100% est possible : l’âge du patient, la densité capillaire naturelle, le sens naturel de la pousse des cheveux.

En résumé


Perdre ses cheveux peut avoir un grand impact psychologique au quotidien. Maintenant que vous avez les renseignements principaux sur la procédure, il sera plus facile pour vous d’analyser votre situation personnelle.

Bien sûr, elle ne remplacera jamais l’avis d’un professionnel pour entamer vos démarches. Il s’agit cependant de bien s’y préparer.

Nous conseillons de voir un dermatologue, de choisir minutieusement sa clinique, de prendre soin de ses cheveux en amont. Dans ce cas, on peut envisager une greffe de cheveux. Il est aussi bien avisé de faire une greffe en choisissant les offres low cost.

Vous avez d’autres questions à ce sujet ou souhaitez avoir plus de précisions sur nos prestations ? Alors n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui se feront un plaisir de vous répondre.

N’attendez plus si vous souhaitez bénéficier de l’expertise du Dr. Balwi et d’Elithair pour une greffe de cheveux en Turquie toujours réussie !

Pas encore de commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.