MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19): En savoir plus

MISE À JOUR SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) :En savoir plus

alopécie suite maladie auto-immune

Quand une maladie auto-immune provoque une chute de cheveux

Parmi toutes les causes pouvant être à l’origine d’une alopécie, la pelade est une des plus imprévisibles et mystérieuses. Cette maladie auto-immune provoque une chute de cheveux qui se manifeste et évolue différemment selon la personne atteinte.

Formation de zones chauves, perte intégrale de la pilosité, repousse, perte définitive ou apparition par épisodes… Cet article fait le point sur les connaissances actuelles concernant la chute de cheveux liée à une maladie auto-immune.

Sommaire


  1. Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?
  2. Maladie auto-immune avec perte de cheveux: alopécie areata
  3. Contrecarrer l’alopécie areata par une greffe de cheveux ?
  4. La greffe de cheveux en cas de maladie auto-immune : choisissez une équipe expérimentée
  5. La maladie auto-immune provoquant une perte de cheveux encore mal comprise

Une maladie auto-immune avec perte de cheveux


découvrez pourquoi une maladies auto-immune est la principale cause de la chute de cheveuxComme mentionné en introduction, les causes d’une pelade peuvent être très différentes. Entre autres choses, une alopécie peut être héréditaire ou hormonale.

Mais même une maladie du système immunitaire peut vous faire perdre vos cheveux. De nombreux patients souffrent de pelade, avec un impact important sur l’estime de soi et la qualité de vie.

Une maladie auto-immune associée à la chute des cheveux peut être déclenchée par les facteurs suivants : la génétique, le stress, les produits chimiques ou des troubles chromosomiques.

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune?


Dans une maladie auto-immune, votre système immunitaire réagit contre les tissus corporels. Ce système endogène est faussement identifié par le système immunitaire comme un corps étranger à contrôler.

Une maladie auto-immune peut amener les cellules de l’organisme à attaquer les racines des cheveux. Avec le temps des taches chauves vont progressivement se former sur le cuir chevelu.

Maladie auto-immune avec perte de cheveux: alopécie araeta


La perte de cheveux causée par un trouble du système immunitaire est également appelée alopécie araeta. C’est la forme la plus commune de maladie inflammatoire causant la perte de cheveux.

Rien qu’en France, environ un million de personnes sont touchées. La calvitie se forme dans les zones circulaires sur le cuir chevelu, c’est pourquoi on parle aussi de perte de cheveux circulaire.

Contrairement à une alopécie diffuse, le cuir chevelu ne perd pas les cheveux uniformément mais seulement à certains endroits. Le résultat est que la tête du patient est souvent inégalement touchée est souvent inégale. Cependant, d’autres parties du corps peuvent également être impactés par l’alopécie araeta.

Le corps perçoit les poils comme des corps étrangers et les repousse. Le résultat est que les cheveux deviennent défaillants à ce stade de l’affliction. Une maladie du système immunitaire peut survenir à tout âge et est souvent limitée dans le temps.

Une greffe de cheveux pour contrecarrer l’alopécie araeta


une alopécie araeta est aussi connue sous le nom de perte de cheveux circulaire
Si vous souffrez d’alopécie araeta, les implants capillaires peuvent vous aider. Les endroits atteints par la calvitie peuvent être regarnis par les unités folliculaires encore présents. Cependant, étant donné que la maladie peut progresser rapidement, une greffe de cheveux doit être effectuée le plus tôt possible.

Comment se passe la chirurgie capillaire?


Lors d’une chirurgie capillaire, des unités folliculaires sont prélevées à l’arrière de la tête. Après avoir été traitées dans une solution spéciale, ils sont réinsérés sur le cuir chevelu dans les zones touchées par la pelade.

Nos équipes médicales chez Elithairtransplant utilisent uniquement les techniques les plus récentes et les plus innovantes pour les greffes capillaires.

Maladie auto-immune avec perte de cheveux: Alopecia Universalis


L’alopécie Universalis est la forme avancée de l’araeta. Dans ce cas extrême de perte de cheveux, dans de nombreux cas, les sourcils et les cils tombent aussi.

Même la pilosité dans le nez et les oreilles peut être affectée par cette maladie. Une inflammation se développe généralement au niveau des zones touchées, ce qui empêche la croissance de nouveaux cheveux.

Qu’est-ce qui aide contre une alopecia universalis?


Si vous souffrez d’Alopecia Universalis, une greffe de cheveux n’est pas envisageable. Car les follicules pileux fraîchement transplantés seraient aussi considérés comme un corps étranger par votre système immunitaire et également rejetés. Dans ce cas, la micropigmentation des cheveux peut être une alternative intéressante.

Nos conseillers peuvent diagnostiquer le type de votre calvitie. Puis dans quelle mesure celle-ci a progressé grâce à une analyse minutieuse de vos cheveux. Les équipes expérimentés du Dr. Balwi s’efforce toujours de trouver la solution adaptée à une perte de cheveux.

Qu’est-ce qu’une pigmentation des cheveux?


La micropigmentation peut, dans certains cas, être une alternative intéressante à la greffe de cheveux. En particulier si vous souffrez d’alopècie universalis, la forme extrême de cette maladie, une chirurgie capillaire n’est plus possible. Les implants ne dureraient pas longtemps, car les cellules de votre organisme attaqueraient de nouveau les racines des cheveux greffés.

Dans un tel cas, la pigmentation peut vous aider à acquérir une nouvelle confiance en vous. À l’aide des plus petites particules de couleur, il est possible de créer l’apparence d’un crâne fraîchement rasé. L’avantage d’une telle procédure est qu’elle peut également être réalisée lorsque les racines des cheveux ne sont plus présentes.

Le tatouage capillaire est toujours effectué avec des pigments non permanents hypoallergéniques. En conséquence aucune couleur bleue disgracieuse ne se développe, à l’inverse d’un tatouage. Passé environ trois à six ans, le traitement cosmétique doit être rafraîchi.

Les particules sont complètement dégradées par le corps au fil du temps, ce sans aucun effet secondaire. Le résultat d’une pigmentation des cheveux est immédiatement visible et vous pouvez rapidement reprendre votre train de vie après le traitement.

Conclusion: il est possible de gérer une alopécie liée à une maladie auto-immune.


Si vous perdez vos cheveux à la suite d’une maladie auto-immune, il est important de faire effectuer une analyse capillaire précise.  Grâce à celle-ci, il est possible de déterminer à quel point la perte de cheveux progresse et les options individuelles de traitement.

Si vous souffrez d’alopécie universalis, soit la forme extrême de cette maladie, une greffe de cheveux n’est pas envisageable. Les greffons fraîchement implantés seraient de nouveau attaqués par votre système immunitaire.

Vous avez d’autres questions à ce sujet ou souhaitez avoir plus de précisions sur nos prestations ? Alors n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui se feront un plaisir de vous répondre. Ils peuvent, en plus, vous proposer un bilan capillaire gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas enregistrée.