Quels sont les premiers gestes pour prévenir un début d’alopécie ?



Combien de greffons avez-vous besoin?

✔️ Taux de recommandation de 99%
✔️ 100% de confiance
✔️ Top - Avis

Quels sont les premiers gestes pour prévenir un début d’alopécie ?

Avez vous l’impression que vos cheveux s'amincissent ? Constatez vous aussi que de plus en plus de cheveux tombent après les avoir lavés ? Dans ces cas n'attendez surtout pas, car une calvitie a toujours une cause et ne se régule généralement pas d'elle même.

Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ?


Avant de commencer à chercher des produits de soins capillaires ou cosmétiques contre la perte de cheveux, vous devriez déjà déterminer une base de traitement. Sans une recherche sur les causes possibles, tout traitement externe et interne sera inefficace.

Le premier et le plus important point de votre agenda est de trouver la cause. Mais aussi le moment où la chute des cheveux a commencé.

Plusieurs facteurs comme le stress, les changements hormonaux, les carences nutritionnelles et les prédispositions génétiques peuvent provoquer une alopécie.

Ce sont d’ailleurs les causes plus courantes, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Plus tôt vous réagirez et plus grandes seront vos chances d’arrêter un début d’alopécie.

Mes cheveux deviennent plus fins, que faire ?


Votre ligne capillaire s’amincit ? Votre première réaction, à ce stade, doit consister à en trouver les raisons. Il peut effectivement s’agir d’une simple pelade pouvant se traiter naturellement.

Dans le cas contraire, il est néanmoins très important de ne pas paniquer. Le stress favorise la chute des cheveux et peut amplifier l’ensemble du problème.

Quoiqu’il en soit, il est primordial d’aller consulter votre médecin traitant. Dans ce scénario seul un spécialiste pourra diagnostiquer les véritables causes d’une alopécie.

Savoir rapidement déterminer la cause d’un début d’alopécie


Comme abordé précédemment, il est essentiel de déterminer le type d’alopécie le plus vite possible. Il faut ensuite savoir évaluer la gravité et d’observer correctement si votre calvitie est sous forme aiguë ou diffuse.

Dans le cas d’une chute aiguë, il ne faut que quelques semaines avant que les premières tâche chauves apparaissent. Ici un dermatologue pourra déterminer via un test sanguin si, par exemple, il peut s’agir de problèmes liés à la thyroïde.

Il est également important d’évaluer correctement si l’alopécie est circulaire ou si elle affecte votre tête entière. Tous ces indices permettent de se donner une idée du type de calvitie qui vous affecte.

Pour une perte de cheveux diffuse, un bilan capillaire est recommandé. Notamment car dans ce cas, il s’agit souvent d’une prédisposition génétique.

Il est également conseillé de faire tester médicalement votre équilibre hormonal. La plupart des débuts de calvitie sont liés à une prédisposition génétique ou à un déséquilibre hormonal.

L’impact des habitudes alimentaires et des produits de soins capillaires trop chimiques


impact des habitudes alimentaires sur la calvitie

L’analyse de vos cheveux vous a permis d’exclure les causes héréditaires et hormonales, mais vos cheveux continuent à tomber ?

Ici la cause de votre début d’alopécie peut être liée aux produits de soins capillaire que vous utilisez ou à votre alimentation.

Le problème peut survenir à la suite d’une carence en nutriments ou à cause des produits chimiques contenus dans les produits de soins pour cheveux.

Surtout si votre cuir chevelu vous démange, se contracte ou s’enflamme, cela peut être la raison de votre perte de cheveux.

Les produits favorisant la pousse des cheveux sont-ils efficaces ?

L’application d’un conditionneur capillaire n’apporte généralement peu de succès. En outre sachez que les risques d’effets indésirables sont élevés et qu’un effet favorisant la croissance des cheveux ne peut être garanti.

Les exceptions sont les teintures à base de plantes et les produits de soin capillaire naturels. La règle étant d’éviter les composés chimiques des produits vendus dans les grandes surfaces.

La greffe de cheveux comme solution ?


Si rien de ce que vous faites n’améliore les choses, la seule solution sera la chirurgie capillaire. Gardez à l’esprit qu’aucun nouveau poil ne poussera sur une zone chauve déjà formée.

La raison étant que les pores de la peau du cuir chevelu se sont renfermés. Vos follicules pileux ne peuvent donc plus produire de cheveux.

La greffe de cheveux FUE et presque indolore est permet de faire repousser les cheveux de manière naturelle et permanente.

Les implants capillaires s’avèrent être la seule solution contre une alopécie déjà bien avancée.

Conclusion : prévenir un début d’alopécie passe avant tout par l’analyse de vos cheveux !


Une analyse de vos cheveux est le meilleur moyen de determiner la type de calvitie

Lors d’une perte de cheveux la recherche des causes est le premier des réflexes à avoir. Ce n’est qu’après avoir déterminé les symptômes que les meilleures des façons de procéder pourront être déterminées.

Sous réserve du résultat de ces analyses et si vous envisagez un résultat sur le long terme, la meilleure des décision sera l’implant cheveux.

Par exemple la méthode FUE, que nous utilisons depuis 2009, permet de faire repousser les cheveux de manière naturelle. À ce titre, nos conseillers peuvent vous proposer un bilan capillaire gratuit et sans engagement. Celui-ci permet de déterminer avec précision la ou les causes de votre début d’alopécie.

Vous avez d’autres questions à ce sujet ? Alors n’hésitez pas à nous contacter afin de bénéficier de l’expertise du Dr. Balwi et d’Elithairtransplant pour une greffe de cheveux en Turquie toujours réussie !

Faire une analyse capillaire

Gratuit & sans engagement !

PROFITEZ DÈS MAINTENANT D’UN BILAN CAPILLAIRE 100% GRATUIT


Demandez dès maintenant une analyse gratuite et sans engagements de vos cheveux. Nos experts sont à votre disposition 24/7!

Calculateur capillaire Elithairtransplant

J’EN PROFITE !


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus

Le blog de l'implant capillaire