greffe de cheveux tonsure

La greffe de cheveux, solution pour traiter une tonsure?

Chez de nombreux hommes affectés par la calvitie, il se forme avec le temps une zone chauve sur le dessus de la tête. Dans cette zone, la calvitie est aussi appelée tonsure. La perte de cheveux à cet endroit n’a rien d’original et est même courante.

La formation de ces zones chauves est dans la majeure partie des cas due à l’alopécie androgénétique. Peut-on « effacer » une tonsure qui nous dérange ? Une greffe de cheveux peut-elle traiter la tonsure ? C’est ce problème que nous examinons dans l’article suivant.

Sommaire


  1. Qu’est-ce qu’une tonsure ?
  2. Qu’est-ce qui cause une tonsure ?
  3. Comment réduire une tonsure ?
  4. En finir avec la “tête de moine” grâce à la méthode FUE
  5. Découvrez Elithair, votre clinique du cheveu !
  6. Conclusion

Qu’est-ce qu’une tonsure ?


l'exces de déhydrotestostérone est connue pour provoquer la tonsureLorsque vous entendez le mot tonsure, il y a de fortes chances que vous pensiez – avec raison – à un moine. Et ce n’est pas pour rien que ce terme a pour synonyme tête de moine.

En effet, la tonsure est un signe de renonciation à la vie civile. La pratique rituelle de la tonsure est d’ailleurs présente dans de nombreuses religions telles que l’hindouisme ou le bouddhisme.

Ce style de coiffure consiste en une zone chauve sur le sommet du crâne, entourée d’une couronne de cheveux. De nos jours, une tonsure n’est plus pratiquée volontairement mais se forme dans le cadre de la perte de cheveux héréditaire. Elle est donc perçu négativement par beaucoup d’hommes qui en sont touchés.

Qu’est-ce qui cause une tonsure ?


En règle générale, la tonsure se forme dans le cadre d’une alopécie androgénétique, la fameuse calvitie héréditaire. C’est la cause de chute de cheveux la plus courante chez les hommes.

La testostérone, hormone sexuelle masculine, produit de la déhydrotestostérone (DHT). C’est elle qui provoque la perte de cheveux dont découle la formation de zones chauves sur le cuir chevelu.

La DHT crée un dérèglement hormonal auquel le follicule pileux est très sensible. Elles réagissent en accélérant le cycle capillaire et donc la chute des cheveux. Cette perte à grande échelle touche des endroits bien particuliers : les tempes… et le haut du crâne !

Comment réduire une tonsure ?


Le premier réflexe de la plupart des gens est de couvrir la tonsure avec les cheveux restants. Cependant, plus la calvitie avance, moins la ruse fonctionne. D’autres décident de se raser la tête ou d’opter pour une coupe très courte.

Évidemment efficace, ces solutions ne sont pas indiquées pour tout le monde. Qui plus est, ces techniques de réduction de tonsure ne sont pas permanentes.

Si l’on recherche un moyen d’être définitivement débarrassé de celle-ci, c’est du côté de l’implantation des cheveux qu’il faut se tourner.

La greffe de cheveux est idéale pour combler les lignes frontales en recul, mais plus généralement tous les endroits où des zones chauves sont présentes !

La greffe de cheveux comme solution contre la tonsure ?

Un début de calvitie commence le plus souvent au niveau des golfes temporaux  et elle est généralement bien avancée lorsqu’elle atteint la zone de tonsure. Si l’on se réfère à l’incontournable échelle de Norwood par exemple, le vertex devient apparent au stade 4 de celle-ci.

Cela n’est pas une contre-indication pour une greffe capillaire. Au contraire, c’est à partir du stade 3 qu’une greffe de cheveux est conseillée. À point nommé pour cacher une tonsure !

Cette intervention chirurgicale mineure consiste à prélever des cheveux d’une zone donneuse. Celle-ci est majoritairement située à l’arrière de la tête où les cheveux sont génétiquement programmés pour ne jamais chuter.

Après le prélèvement, effectué sous anesthésie locale, le greffe de cheveux continue avec l’implantation des unités folliculaires dans la zone de tonsure.

Ces derniers conservent leurs propriétés d’origines et restent donc définitivement en place. Il faut ensuite compter entre 9 et 12 mois après l’opération pour enfin avoir le résultat définitif d’une greffe.

En finir avec la “tête de moine” grâce à la méthode FUE


Atteindre le meilleur résultat de greffe de cheveux possible nécessite une technique moderne adaptée. La méthode FUE est la plus avancée des techniques de greffe.

FUE signifie Follicular Unit Extraction, ce qui indique que les follicules pileux sont extrait individuellement. Ceci distingue la FUE de son « ancêtre » la FUT, où l’on prélève une bande de peau avant d’extraire les cheveux.

Le gros avantage de cette méthode est que les ouvertures de prélèvement dans la zone donneuse sont minimes. Pour cette raison les implants capillaires associées à la technique FUE ne laissent pas de cicatrices visibles.

Profiter d’une technique moderne est une chose, obtenir un résultat esthétique et naturel en est une autre. Il est particulièrement important que le sens de la croissance et la densité capillaire soient pris en compte lors de la greffe. Il s’agit donc de bien sélectionner la clinique dans laquelle pratiquer sa FUE.

Découvrez Elithair, votre clinique du cheveu


La clinique du cheveu Elithair est le spécialiste de la greffe de cheveux fueElithair est spécialisée dans la greffe de cheveux en Turquie depuis plus de 10 ans. L’équipe experte qui accompagne le Dr Balwi sait parfaitement quels critères jouent un rôle déterminant pour obtenir un résultat de greffe parfait.

Qui plus est le succès d’une transplantation capillaire ne se fait pas sans le patient, qui doit soigneusement suivre les conseils de nos équipes médicales concernant les soins post opératoires.

Nous accordons donc particulièrement d’attention à bien communiquer toutes les informations dont le patient aura besoin.

Un interprète français est donc toujours présent pour que vous puissiez profiter du confort de votre langue maternelle pendant votre séjour à Istanbul.

C’est cette attention aux détails qui assure à votre intervention une issue esthétiquement parfaite. C’est aussi cela qui fait d’Elithair une clinique de choix avec plus de 35 000 patients satisfaits.

Combien coûte une greffe de cheveux pour traiter la tonsure ?

Les prix varient d’un patient à l’autre. Ces derniers dépendent avant tout du nombre de greffons nécessaires pour combler les zones chauves.

Étant donné que le vertex possède une superficie assez grande, il faudra probablement beaucoup de follicules pileux pour combler celle-ci.

Le prix final dépend toujours de la situation capillaire de la personne concernée. Si vous souhaitez avoir un premier aperçu du prix dans votre cas, profitez de notre analyse capillaire gratuite et sans engagement.

En comparaison avec la France, une greffe de cheveux est largement moins chère en Turquie. Dans l’hexagone il faut en effet compter environ 4 euros par greffon. Dans le pays du Bosphore, la démarche similaire ne coûte qu’environ 1,90 euros par greffon.

Conclusion : une greffe de cheveux est tout à fait indiquée contre la tonsure


La calvitie héréditaire est la principale raison pour laquelle les hommes développent une tonsure. Après la formation initiale de lignes de cheveux décroissantes et disgracieuses, ceux-ci deviennent plus clairs au sommet de la tête. Au fil du temps, une zone chauve de taille important se forme.

Grâce à la chirurgie capillaire la personne touchée peut être aidée. La méthode FUE est une solution récente et efficace pour lutter contre la calvitie. Des follicules pileux sont transplantés de l’arrière de votre crâne sur les zones chauves. Ceux ci, génétiquement programmés pour durer, ne tomberont plus.

Avant la chirurgie capillaire, il est important de choisir une clinique spécialisée dans la greffe de cheveux. C’est notre cas ! Alors n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui se feront un plaisir de répondre à vos questions.

Pas encore de commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.